Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La mairie de Chambéry ne veut pas du tournoi de foot de Bastion Social

jeudi 6 septembre 2018 à 18:44 Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Faute de pouvoir juridiquement empêcher la manifestation, la mairie de Chambéry a décidé d'interdire l'accès à la plaine des jeux André Mager samedi, où le mouvement d'ultra-droite Bastion Social envisageait d'organiser un tournoi de foot.

La plaine des jeux André Mager sera interdite d'accès samedi à Chambéry
La plaine des jeux André Mager sera interdite d'accès samedi à Chambéry - Capture Google Street

Voilà un tournoi bien embarrassant pour la ville de Chambéry. Le mouvement controversé d'ultra-droite Bastion Social envisageait de se réunir samedi à la plaine de Jeux de Mager, pour un tournoi de foot et un barbecue. Dans un contexte tendu depuis l'ouverture de leur local associatif avenue de Lyon, cet appel, lancé sur Facebook, fait craindre des affrontements avec des mouvements d'extrême-gauche. 

Faute de pouvoir juridiquement interdire la manifestation, la mairie de Chambéry a décidé d'interdire de pénétrer sur le site, d'ordinaire libre d'accès. 

Des barrières autour du site 

Un arrêté municipal communiqué jeudi interdit "l'accès et l'utilisation de l'ensemble de la plaine des jeux André Mager samedi 8 septembre de 12h à 23h59". Une interdiction applicable à tous les usages (loisirs, entrainement, compétition). 

Seule la préfecture pouvant interdire la manifestation, pour risques de troubles à l'ordre public, c'est la seule parade trouvée par la ville pour éviter un regroupement d'une centaine de militants de la droite extrême sur ce site, où un tournoi similaire avait déjà été organisé, sans débordement, en 2016. A l'époque, l'organisation ne s'appelait pas Bastion Social mais Edelweiss Savoie. Mais le contexte a changé, et les provocations avec les Antifas, les groupes antifascistes d’extrême-gauche, sont de plus en plus fréquentes, allant parfois jusqu'à l'affrontement. 

Concrètement, des barrières seront installées tout autour de la plaine des jeux, seul équipement sportif chambérien qui ne nécessite aucune autorisation préalable pour l'organisation d'un événement de ce genre. La ville fait savoir que le site sera "particulièrement surveillé".