Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mairie de Faugères installe 12 caméras de vidéosurveillance après une série de détériorations

-
Par , France Bleu Hérault
Faugères, France

Le petit village de Faugères (Hérault) doit faire face à une hausse des incivilités. Les dégâts s'élevaient à 17.000 euros il y a deux ans. La commune a alors décidé d'investir dans un système de vidéosurveillance.

Des caméras surveillent l'entrée du village et le parking proche de la mairie
Des caméras surveillent l'entrée du village et le parking proche de la mairie © Radio France - Stéfane POCHER

La commune de Faugères, dans l'Hérault, vient d'installer 12 caméras de vidéosurveillance. Ce petit village de 500 habitants, pourtant si paisible, à 20 kilomètres au nord de Béziers, connaît depuis quelques années une recrudescence de vandalisme. N'ayant pas de police municipale, la mairie a installé ces caméras pour dissuader les plaisantins et autres cambrioleurs

C'était devenu une nécessité, dit le maire Philippe Bouche : "Il ne s'agit pas de surveiller les allées et venues des habitants, mais d'identifier les auteurs des dégâts." 

Il ne s’agit pas d’une grosse délinquance, mais les incivilités n’auraient pas cessé d’augmenter ces trois dernières années d'après la mairie : voitures rayées, rétroviseurs arrachés, lampadaires publics endommagés. La liste est longue. Il y a deux ans, le montant des dégâts s'élevait à 17.000 euros.

Faugères est plus connue pour son vin AOC que pour sa petite délinquance. Dans le village, les habitants approuvent en partie cette mesure.

Un investissement de 8.000 euros par an

Ces caméras ont été installées début mai aux endroits les plus fréquentés, de l’entrée à la sortie du village.  Les images sont conservées dix jours. Elles sont ensuite effacées. Sauf si la gendarmerie en fait la demande pour les besoins d'une enquête précise le maire.

Le maire Philippe Bouche ne regrette pas sa décision plutôt impopulaire : l'investissement est de 8.000 euros pas an pour la location, l'entretien du matériel. "C’est le prix à payer pour conserver la tranquillité du village. D'ailleurs, j'ai été contacté par des communes voisines et elles pensent en faire autant."

Des panneaux préviennent de ces caméras dans la commune - Radio France
Des panneaux préviennent de ces caméras dans la commune © Radio France - Stéfane POCHER
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu