Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La mairie de La Rochelle va vendre la Maison des syndicats

-
Par , France Bleu La Rochelle

C'est un bâtiment historique du centre-ville rochelais qui va être vendu aux enchères : la maison des syndicats, juste à côté de la salle de l'Oratoire. Elle accueillait depuis la fin de la deuxième guerre mondiale les sièges départementaux des principales organisations syndicales.

La Maison des Syndicats, en plein centre ville de La Rochelle.
La Maison des Syndicats, en plein centre ville de La Rochelle. © Radio France - Mélanie Domange

C'est un bâtiment bien connu des Rochelais, en plein dans le centre historique, entre le marché central et la place de Verdun. Et c'est une longue page qui va se tourner, pour ce lieu imposant de 2 400 m². Entre le 20 et le 23 mai, l'entreprise Agora Store, mandatée par la mairie, organise sa vente aux enchères, sur internet. La mise à prix et d'un peu moins de 3,5 millions d'euros. Et les visites ont déjà commencé. 

Le site AgoraStore a démarré les visites.
Le site AgoraStore a démarré les visites. © Radio France - Capture d'écran AgoraStore

"Nous avions hérité ce dossier de la majorité précédente, explique Dominique Guégo adjoint chargé des bâtiments et de la commande publique. Que faire de ce bâtiment ? Il a vieilli, il n'est plus aux normes, le rénover aurait coûté plus de deux millions d'euros. Alors, on a trouvé cette solution". 

La mairie préférait en faire les logements 

A la place, la mairie, qui ne s'oblige pas à choisir la meilleure offre financière, espère que ce sont logements qui seront installés, "pour faire revenir des familles, des enfants, de la vie, dans le centre-ville de La Rochelle", poursuit Dominique Guégo. Même si "tout est sur la table. Des commerces, des résidences séniors..."

Les murs, ils parlent, se désole Josiane Champion de la CGT

Les syndicats (FO, CGT, CFTC, CFDT...) qui étaient logés gratuitement dans ces murs depuis la fin de la deuxième guerre mondiale vont donc déménager, toujours gratuitement, à Lagord, dans l'agglomération rochelaise, dans les anciens bâtiments de l'Unédic. "Il va bien falloir quitter ce lieu, malgré la peine", admet Yvonne Gaborit, responsable de l'Union départementale de la Charente-Maritime. 

La Maison des syndicats accueille de nombreuses organisations.
La Maison des syndicats accueille de nombreuses organisations. © Radio France - Mélanie Domange

"C'est une grosse erreur que M.le Maire va faire, contre-attaque Josiane Champion, responsable de l'histoire sociale de la CGT 17. Tous les grands meetings, toutes les grandes actions sociales se sont faites ici, c'était le lieu de rassemblement des manifestations. C'était grandiose ! Des gens sont morts ici, pour leurs droits. Les murs parlent. je suis persuadé que les copains nous entendent aujourd'hui."

"Les murs, ils parlent !", s'émeut Josiane Champion, de la CGT

La salle de l'Oratoire pas concernée, le parking aérien supprimé 

Par contre, l'historique salle de l'Oratoire, qui communique avec la maison des syndicats, n'est pas concernée par la vente. Ce lieu historique, qui avait abrité la messe donnée par Richelieu après la prise de La Rochelle en 1628, et accueille aujourd'hui les conseils municipaux pendant les travaux de l'hôtel de ville, restera la propriété de la mairie. La salle municipale Amos-Barbot, au rez-de-chaussée de la maison des syndicats, elle sera refaite à l'identique, à l'arrière de la salle de l'oratoire. 

Le rez-de-chaussée, le symbole de la Maison des syndicats.
Le rez-de-chaussée, le symbole de la Maison des syndicats. © Radio France - Mélanie Domange

La cour de la maison des syndicats, qui est aujourd'hui occupée par un parking, sera aussi réhabilitée, peut-être avec la mise en place d'espaces verts. Pour compenser le manque de stationnement, un parking souterrain pourrait être aménagé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess