Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Libourne : des précautions au Lac des Dagueys après un cas mortel de leptospirose

mardi 29 mai 2018 à 18:13 Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde

La maire de Libourne a ouvert une enquête environnementale après le décès d'un triathlète atteint de la leptospirose la semaine du 14 mai. Celui-ci nageait régulièrement au Lac des Dagueys, mais pour l'instant rien ne permet d'affirmer qu'il a contracté la maladie lors de ses baignades.

Le triathlète décédé de la leptospirose s’entraînait notamment au Lac des Dagueys
Le triathlète décédé de la leptospirose s’entraînait notamment au Lac des Dagueys - Capture d'écran Google Maps

Libourne, France

La maire de Libourne informe ce lundi qu'elle prend des précautions autour du lac des Dagueys, suite au décès d'un triathlète d'un cas de leptospirose la semaine du 14 mai. Le sportif de 44 ans s'y entraînait régulièrement. 

La leptospirose est une maladie bactérienne transmise principalement par l'urine des rongeurs, et qui peut être présente en eau douce indique l'Institut Pasteur. L'Institut Pasteur indique que la leptospirose "dans la forme modérée, débute par une fièvre élevée avec frissons, maux de tête, douleurs musculaires et douleurs articulaires diffuses. Elle peut évoluer vers une atteinte rénale, hépatique, méningée ou pulmonaire". Un vaccin est proposé en France uniquement aux travailleurs très exposés (égoutiers, éboueurs).

L'Agence Régionale de Santé et la cellule de la Veille Sanitaire ont été alertées afin de déterminer la présence d'autres cas. Une enquête environnementale a été ouverte avec des inspections du pourtour du lac pour détecter la présence de rongeurs et la proximité de troupeaux. Des prélèvements du plan d'eau des Dagueys ont été effectués et envoyés à l'Institut Pasteur, les résultats seront connus sous 10 jours. 

"Pas d'alarmisme" 

Pour autant, la mairie indique que "l'origine de la contamination est incertaine. Aucun lien ne peut à ce jour être établi avec la baignade au Lac des Dagueys". Le sportif adhérent au club de Libourne s'y entraînait régulièrement.

"Tout plan d'eau peut contenir la leptospirose", indique Elisabeth Dugos, la présidente du club triathlon de Libourne, qui appelle à ne pas être "alarmiste". Elle rappelle que le sportif a pu contracter la maladie bactérienne hors de l'eau : "il suffit que des rats urinent sur une planche en bois". Elle indique que les triathlètes continuent d'ailleurs de se baigner au Lac des Dagueys. Les adhérents du club sont invités à une réunion d'information et sensibilisation ce vendredi sur la leptospirose entre autres.