Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La mairie de Réméréville initie ses habitants aux gestes de premiers secours

samedi 30 septembre 2017 à 21:41 Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine

Isolées, les secours peuvent mettre plus de temps à intervenir dans les communes rurales qu'en ville. C'est pour cela que la mairie de Réméréville, en Meurthe-et-Moselle, a proposé à ses habitants de suivre une initiation aux gestes qui sauvent. Séance qui s'est tenue ce samedi 30 septembre.

Quatre formateurs ont initié ce samedi 30 septembre à une trentaine d'habitants de Réméréville comment appliquer les gestes qui sauvent.
Quatre formateurs ont initié ce samedi 30 septembre à une trentaine d'habitants de Réméréville comment appliquer les gestes qui sauvent. © Radio France - Marie Roussel

Réméréville, France

En cercle autour des mannequins de sauvetage, ils sont une trentaine d'habitants de Réméréville à suivre les faits et gestes de leurs formateurs. Après avoir inculqué la méthode de Heimlich, à appliquer en cas d'étouffement, Christelle Schloder passe à la position latérale de sécurité. Une posture dans laquelle elle-même s'est retrouvée, il y a six mois. "Je suis tombée inconsciente, au sol. Et ma fille a fait les gestes que je lui avais appris pour me mettre en position latérale de sécurité, et appeler les secours".

C'est très important de leur apprendre, même aux enfants", insiste Christelle Schloder, formatrice aux gestes de premiers secours.

A Réméréville, le centre de secours le plus proche se trouve à Saint-Nicolas-de-Port, à vingt minutes de là. Une durée qui peut paraître longue et angoissante quand on ne sait pas quoi faire en cas d'urgence. Nathalie Laroche, venue en tant que volontaire, en a fait l'expérience.

Je sais que les pompiers ont beaucoup de travail. Mais quand on attend c'est vraiment très très long " - Nathalie Laroche, assistante enseignante venue apprendre les premiers gestes.

Une fois, lorsqu'elle a voulu appeler les pompiers pour porter secours à sa mère, le temps d'attente lui est paru très long. "Elle était vraiment pas bien. C'est long ; on rappelle, on trouve le temps long. Quoi faire ? On est devant des situations qu'on ne comprend pas forcément."

L'adjoint au maire David Pierre montre comment se servir d'un défibrillateur. La commune de Réméréville en possède trois. - Radio France
L'adjoint au maire David Pierre montre comment se servir d'un défibrillateur. La commune de Réméréville en possède trois. © Radio France - Marie Roussel

C'est parce que ce temps peut être fatal que David Pierre, adjoint au maire à la sécurité, organise chaque année cette initiation aux gestes de secours.

Le temps presse, surtout lors de saignements abondants, ou lors d'arrêts cardiaques : c'est toujours les premières minutes qui comptent.

La mairie de Réméréville possède au total trois défibrillateurs. Elle compte bien renouveler l'initiation l'année prochaine.