Société

"La maison pour rebondir" ne lâche pas les chômeurs de longue durée

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde mercredi 26 mars 2014 à 19:30

Les locaux où sont reçus les chômeurs à "la maison pour rebondir"
Les locaux où sont reçus les chômeurs à "la maison pour rebondir" © Radio France

La chômage a bondi au mois de février en Gironde, avec 1 136 nouveaux inscrits (+1,4 %). Pourtant, de nombreuses associations luttent contre le chômage dans le département. "La maison pour rebondir" accompagne les demandeurs d'emploi de longue durée.

Le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a bondi en février en France, avec 31.500 nouveaux inscrits (+0,9%). Avec 3,34 millions de chômeurs, la France atteint un nouveau niveau record !

En Gironde, l'augmentation est encore plus forte avec + 1,4 % de demandeurs d'emploi en février. C'est-à-dire 1 136 nouveaux inscrits. Pourtant, sur le terrain de nombreuses associations girondines luttent contre le chômage et essayent d'accompagner les demandeurs d'emploi vers un retour à l'emploi. C'est le cas de "la maison pour rebondir" à Bordeaux financée par l'entreprise Suez Environnement. Tous les jours, l'association reçoit des chômeurs de longue durée pour les aider à s'insérer dans le monde du travail.

"On les accompagne de A à Z sur l'aspect personnel et professionnel"

La "Maison pour rebondir" propose deux chemins vers l'insertion professionnelle :  

 soit le chômeur peut s'insérer en suivant un accompagnement de "la maison pour rebondir" puis en intégrant une entreprise à laquelle l'association est associée (Suez Environnement, leurs sous-traitants ou autre) soit l'association vous aide à créer votre propre entreprise En 2 ans, 67 personnes ont déjà intégré les entreprises partenaires de la "maison pour rebondir" dans toute l'Aquitaine. Du côté de la création, quatorze Girondins ont créé leur propre entreprise grâce à l'association depuis 2012. "La maison pour rebondir" propose de nombreuses formations. Par exemple, un programme d'accompagnement à la création d'entreprise assorti de 140 heures de formation sur six mois avec des cours de gestion, de comptabilité, de communication ou encore d'informatique. Elle suit notamment les créateurs d'entreprise jusqu'à leur autonomie.

"Leur programme est complet, c'est important de se sentir soutenu dans son projet"