Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La Mandarelle : le gâteau qui se veut le nouvel emblème culinaire de Rodez en Aveyron

samedi 13 octobre 2018 à 22:17 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie

La Jeune chambre économique de l'Aveyron a imaginé une pâtisserie aux influences ruthénoises : la Mandarelle. Depuis bientôt trois semaines elle est disponible dans deux pâtisseries de la ville. Mais fort de son succès, elle est en rupture de stock.

Trois semaines après sa commercialisation, il est impossible d'acheter une Mandarelle sans l'avoir commandée au préalable.
Trois semaines après sa commercialisation, il est impossible d'acheter une Mandarelle sans l'avoir commandée au préalable. © Radio France - Théo Caubel

Rodez, France

Rodez en Aveyron a un nouvel emblème culinaire ! En tout cas, c'est le souhait de la Jeune chambre économique de l'Aveyron. Elle a créé avec des pâtissiers et des spécialistes de l'histoire de Rodez un gâteau censé représenter la ville. Son nom la Mandarelle. 

La rosace de la cathédrale de Rodez dessinée sur le gâteau

Il fait référence à une cloche de la cathédrale de la ville, toujours présente, qui sonnait avant à l'heure du goûter. 

Sur le haut de la pâtisserie, la rosace du monument est dessinée. Et à l'intérieur, les gourmands peuvent retrouver des produits cultivés en Aveyron, à savoir des pommes, des noisettes caramélisées et de la crème de marrons.

"C'est excellent !"

L'objectif de ce gâteau est de combler un manque. "On nous connaît pleins de spécialités aveyronnaises, explique Mathieu Ginestet de la Jeune chambre économique de l'Aveyron. Mais sur Rodez même c'est vrai qu'il n'y a rien de particulier."

Visiblement, le concept semble séduire. Près de trois semaines après le début de sa commercialisation, tous les ruthénois semblent connaître la pâtisserie. Daniel vient de la goûter. "J'avais vu la recette dans le journal. Je ne savais pas à quoi cela ressemblé à part la rosace. Mais c'est excellent !"

Les créateurs de la Mandarelle ont créé des moules spéciaux qui reproduisent sur le haut du gâteau la rosace de la cathédrale de Rodez. - Radio France
Les créateurs de la Mandarelle ont créé des moules spéciaux qui reproduisent sur le haut du gâteau la rosace de la cathédrale de Rodez. © Radio France - Théo Caubel

Pour Guy, un autre habitant de Rodez, ce succès semble logique. "Les gens ici sont des gastronomes. Et ils se rapprochent de plus en plus soit de leurs patrimoines soit d'un produit local qui peut les rapprocher d'autre choses"

"On peut ainsi rapporter un petit bout de chez nous"

Et cet aspect local est très important pour Clément Battut, l'un des deux pâtissiers de la ville à produire la Mandarelle. "Je pense que les habitants ont été curieux de découvrir ce nouveau gâteau. Et c'est vrai qu'une pâtisserie qui est de la région c'est intéressant quand on va voir des amis pour leur apporter un petit bout de chez nous."

Seules 60 sont produites chaque jour

Mais face au succès, difficile pour l'instant de rapporter un petit bout de Rodez en dehors de la ville. La Mandarelle est en rupture de stock. Seules 60 sont produites chaque jour. Les deux pâtissiers qui en produisent n'ont pas assez de moules avec la rosace de la cathédrale pour répondre à la demande. De nouveaux ont été commandés pour essayer de résoudre ce problème. 

"Trouver de nouveaux partenaires"

Mais les acteurs de la Mandarelle pensent déjà à la suite. "L'objectif est d'avoir une association qui va régir le fonctionnement de la Mandarelle, explique Mathieu Ginestet. Du coup, ça permettra d'agir intelligemment et de pouvoir trouver de nouveaux partenaires pour commercialiser ce gâteau."

En attendant, il est encore trop tôt pour savoir si la Mandarelle est bien le nouvel emblème culinaire de Rodez ou simplement un effet de mode.