Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDÉO La manifestation anti pass sanitaire dégénère à Montpellier, plusieurs blessés dans une violente bagarre

Par

La manifestation anti pass sanitaire a rassemblé 9.500 personnes selon la préfecture ce samedi 21 août. Une violente bagarre a éclaté près de la cathédrale entre militants de la Ligue du Midi et des antifascistes. Il y a plusieurs blessés.

Une violente bagarre a éclaté rue de l'Ecole de médecine à Montpellier entre antifascistes et des militants de la Ligue du Midi Une violente bagarre a éclaté rue de l'Ecole de médecine à Montpellier entre antifascistes et des militants de la Ligue du Midi
Une violente bagarre a éclaté rue de l'Ecole de médecine à Montpellier entre antifascistes et des militants de la Ligue du Midi © Radio France - Romain Berchet

Pour le sixième samedi de suite, les anti pass sanitaire se sont rassemblés à Montpellier. Ils étaient 9.500 selon la préfecture contre 7.500 le 14 août. Le cortège est parti de la Comédie en début d'après-midi. La manifestation s'est déroulée dans la calme à l'exception de son passage sur la boulevard Henri IV. Une violente bagarre a éclaté entre antifascistes et des militants de la Ligue du Midi, mouvement d'extrême droite. Plusieurs personnes ont été blessées dont une à la tête. 

Publicité
Logo France Bleu

Suite au passage rue Foch et sous l'Arc de triomphe, les anti pass sanitaire ont redescendu le boulevard Henri IV comme l'imposait la préfecture dans son itinéraire. Après quelques minutes de pause devant les grilles du Peyrou, le cortège s'est remis en marche. C'est à ce moment là que des militants antifascistes ont remonté les manifestants pour se positionner à l'avant. La plupart étaient habillés en noir, certains portaient des cagoules de façon à dissimuler leurs visages. "Dans 100 mètres on se regroupe", pouvait-on entendre. 

Jets de planche, de bouteilles en verre, coups de béquille

Ce passage à l'avant de la manifestation a provoqué d'importantes tensions. Des militants de la Ligue du Midi, mouvement régionaliste d'extrême droite, eux-mêmes positionnés en première position ont alors tenté de s'interposer. Au même moment, les appels au calme de la part de plusieurs manifestants n'ont rien donné. Après un long face-à-face mêlés d'insultes et de jets de canettes de bière, une violente bagarre s'est déclenchée rue de l'École de médecine près de la cathédrale. Des bouteilles en verre ont été jetées mais aussi une planche en bois. Quelques manifestants sont tombés au sol à cause du mouvement de foule. 

Plusieurs blessés 

La bagarre a duré quelques minutes. Plusieurs personnes ont été blessées dans les deux camps. Richard Roudier, le fondateur de la Ligue du Midi a eu sa chemise blanche déchirée, d'autres ont été touchés au visage. Un militant antifasciste a reçu un projectile à la tête. Il a été secouru par d'autres manifestants sur place. Il n'y a eu aucune interpellation. La manifestation n'était pas déclarée en préfecture, les rares policiers étaient positionnés en tête.

Un militant antifaciste blessé à la tête après une violente bagarre à Montpellier © Radio France - Romain Berchet

Samedi dernier, le 14 août, les antifascistes et des militants de la Ligue du Midi s'étaient déjà retrouvés face à face devant le Peyrou mais sans en venir aux mains. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu