Société

À la mémoire de Baptiste Chevreau, reconstruire le kiosque de Tonnerre

Par Benoît Jacobo et Damien Robine, France Bleu Auxerre mercredi 5 octobre 2016 à 23:01 Mis à jour le mercredi 5 octobre 2016 à 23:28

Le beau-père, la mère et le père de Baptiste Chevreau, devant le "kiosque du pâtis" à Tonnerre
Le beau-père, la mère et le père de Baptiste Chevreau, devant le "kiosque du pâtis" à Tonnerre © Radio France - Damien Robine

À Tonnerre (Yonne), le projet de reconstruction d'un kiosque à musique, en mémoire de Baptiste Chevreau, est en route. Le jeune homme âgé de 24 ans, passionné de musique, est l'une des victimes de l'attentat du Bataclan le 13 novembre 2015. Sa famille a créé une association, le "kiosque à Baptiste".

Entretenir la mémoire de Baptiste. Créer un lieu à l'image du jeune homme, un lieu de musique et de vie. Et reconstruire un kiosque pour aussi se reconstruire, soi-même. Aller de l'avant. Philomène, la maman, Marc, le père, et Patrick, le beau-père de Baptiste Cheverau, ont tous la gorge nouée lorsqu'ils évoquent ce projet auquel ils consacrent toute leur énergie, et qui n'en est encore qu'à ses débuts.

"Cela nous tient à coeur de remettre tout ça debout. Peut-être pour nous remettre debout nous-mêmes."

— Marc Chevreau, le père de Baptiste

En août, la famille de Baptiste a créé une association, "le kiosque à Baptiste". L'objectif est donc de rénover - ou plutôt de reconstruire - le kiosque du pâtis à Tonnerre, dont il ne reste que le socle de pierres. C'est ici, avant les attentats du Bataclan du 13 novembre 2015, que Baptiste aimait jouer et retrouver ses amis. "Baptiste adorait la musique et adorait ce kiosque, confie Marc Chevreau, son père. Il y a passé beaucoup de temps. Cela nous tient à cœur, aujourd'hui, de remettre tout ça debout. Peut-être pour nous remettre debout nous-mêmes".

À lire aussi : Attentats de Paris : Baptiste, 24 ans, originaire de Tonnerre, parmi les victimes du Bataclan

Le kiosque portera le nom de Baptiste Chevreau

Le projet a été présenté la semaine dernière au conseil municipal de Tonnerre, et adopté à l'unanimité. La municipalité a accepté qu'une fois reconstruit, le kiosque porte le nom de Baptiste Chevreau. Une condition indispensable selon Patrick Petitjean, son beau-père : "Cela représente ce que Baptiste aimait. C'est un lieu de vie, lié à la musique. Un kiosque, c'est quelque chose qui distribue, un endroit où les gens vont, pour y trouver des notes, des informations. De l'art. C'était tout ce qui concernait Baptiste. Tout ce qui est tourné vers l'extérieur".

Bientôt une souscription

L'association attend une estimation précise du coût des travaux par un architecte, pour pouvoir ensuite faire un dossier à destination de la Fondation du patrimoine et lancer une souscription. Le budget global devrait être compris entre 150 000 et 200 000 euros. Si vous souhaitez aider la famille de Baptiste dans son projet, ou pour tout renseignement, vous pouvez écrire à : lekiosqueabaptiste@orange.fr

À lire aussi : Retrouver une "vie normale" après le Bataclan ?

Baptiste Chevreau - Aucun(e)
Baptiste Chevreau - © Capture d'écran du compte @ClaudiaVandamme

Partager sur :