Société

La mémoire des hommages du 13 novembre mise en ligne

Par Delphine Evenou, France Bleu Paris vendredi 11 novembre 2016 à 5:00

Boîtes contenant les documents d'hommage du 13 novembre aux Archives de Paris
Boîtes contenant les documents d'hommage du 13 novembre aux Archives de Paris © Radio France - Delphine Evenou

Des milliers de mots, de dessins, de bougies ont été déposées sur les lieux des attaques les semaines qui ont suivi le 13 novembre. Ces documents, devenus historiques, sont désormais accessibles à tous sur internet.

Dès le 17 novembre, des chercheurs en sciences sociales et des associations interpellent la mairie de Paris : que faire des montagnes d'hommages ? Comment préserver les traces de ce vaste mouvement de recueillement ? Mais il encore trop tôt pour intervenir. Les Archives de Paris, conscientes de l'importance de conserver la mémoire des hommages, veulent laisser aux riverains des lieux des attentats, ainsi qu'aux passants, le temps de faire leur deuil. Pour que la vie puisse commencer à reprendre son cours normal, la date de la réouverture de la Bonne Bière, rue du Faubourg du Temple, est choisie.

Le reportage de Delphine Evenou.

Reportage aux Archives de Paris

Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives - Radio France
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives © Radio France - Delphine Evenou

Un démarrage délicat

Ainsi, la veille du 3 décembre, les agents des Archives et le service de nettoyage de la ville de Paris commencent leur travail. Les fleurs fanées et bougies consumées sont d'abord enlevées. Et les mots et dessins les plus fragilisés par la météo sont prélevés.

Emilie Legrand, restauratrice aux Archives de Paris.

Emilie Legrand, restauratrice aux Archives de Paris

D'ailleurs, de mémoire d'archiviste, on n'avait vu ça. Habitués à trouver leurs sources dans un passé lointain, c'est dans l'histoire immédiate que les agents des Archives de Paris ont collecté leur matière. Entre décembre 2015 et août 2016, l'opération sera renouvelée 17 fois, le périmètre dédié aux hommages étant un peu plus réduit à chaque fois, afin de ne brusquer personne. Des panneaux avaient été disposés afin d'expliquer la démarche et la destination de ces documents , et les équipes n'ont pas rencontré de réactions hostiles.

Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives - Radio France
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives © Radio France - Delphine Evenou

Classer, nettoyer, numériser

En tout ce sont 7.689 documents qui seront récupérés, et 5.000 photos prises (sans compter celles envoyées spontanément par des amateurs) aux abords du Bataclan, de la Bonne Bière, du Casa Nostra, du Petit Cambodge, du Carillon, de la Belle Equipe et du Comptoir Voltaire. Par ailleurs, les Archives de Paris récupèrent plus de 700 dessins et textes dans les écoles parisiennes, ainsi que des registres de condoléances dans des mairies. Ce qui porte à 9.400 le nombre de témoignages collectés. Un prestataire est d'abord chargé d'enlever les moisissures pour éviter que les documents ne pourrissent. Ils sont ensuite classés par date et lieu de collecte.

Les explications de Guillaume Nahon, le directeur des Archives de Paris.

Guillaume Nahon, directeur des Archives de Paris

Des élèves parisiens de primaire ont créé une "boîte à tristesse" après les attentats du 13 novembre. Archives de Paris - Radio France
Des élèves parisiens de primaire ont créé une "boîte à tristesse" après les attentats du 13 novembre. Archives de Paris © Radio France - Delphine Evenou
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives - Radio France
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives © Radio France - Delphine Evenou

Les objets, eux, sont envoyés, pour les plus significatifs (drapeaux, guitares, peluches avec message, paire de chaussure, baguettes de batterie, vinyles), sont envoyés au Musée Carnavalet. Enfin, début août 2016, les agents des Archives se rendent place de la République, lieu de rassemblement et d'hommages spontané depuis les attentats de janvier 2015.

Une sélection mise à disposition du public

A compter de ce 13 novembre 2016, une sélection de 200 documents sont désormais consultables sur le site de la ville de Paris. Puis, entre décembre 2016 et janvier 2017, ce nombre va grossir, pour devenir ensuite consultable sur le site des Archives de Paris. Un livre est également disponible : Je suis Paris (éd. Michel Lafon), dont les recettes sont reversées au profit d'associations de victimes du terrorisme.

Les chercheurs, eux, peuvent se rendre directement dans les salles des archives pour les consulter, mais cela répond à une procédure assez stricte. En tout, les documents consacrés aux hommages après le 13 novembre représentent 11 mètres des 47 kilomètres des archives.

Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives - Radio France
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives © Radio France - Delphine Evenou

La démarche a par ailleurs convaincu nos voisins belges. Après les attentats du 22 mars, l'archiviste de Bruxelles a en effet contacté son homologue parisien.

Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives - Radio France
Hommage, attentats du 13 novembre à Paris, Archives © Radio France - Delphine Evenou