Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"La mendicité a reculé" selon le maire de Périgueux

lundi 25 août 2014 à 9:23 Par Martin Cotta, France Bleu Périgord

Invité de France Bleu Périgord ce lundi matin, Antoine Audi le maire de Périgueux en a profité pour faire le bilan de l'été en Périgord. L'arrêté anti-mendicité, la place Francheville et l'UMP, le maire de Périgueux fait le point sur la rentrée.

Antoine Audi, le maire de Périgueux était l'invité de France Bleu Périgord ce lundi matin
Antoine Audi, le maire de Périgueux était l'invité de France Bleu Périgord ce lundi matin - DR

La rentrée politique a sonné. Celle de France Bleu Périgord aussi avec le premier invité de la matinale : Antoine Audi. Le maire de Périgueux a fait le point sur les dossiers du moment.

Les critiques d'Arnaud Montebourg envers son gouvernement

A l'occasion de la fête de la Rose dans son fief de Saone et Loire, le ministre de l'économie a ouvertement critiqué la ligne économique du gouvernement. L'entourage de Manuel Valls a estimé qu'Arnaud Montebourg avait franchi cette fois une ligne jaune. D'après le maire de Périgueux le ministre de l'Economie doit démissionner.

"Je crois que c’est une des premières fois dans l’histoire de la Vème République, que l’on voit le ministre de l’Economie critiquer la politique de son gouvernement." — Le maire de Périgueux

"C’est une situation assez sidérante, je ne vois pas comment on peut-être au gouvernement et critiqué le gouvernement. Il va falloir que le   Président de la République prenne ses responsabilités en demandant la démission de son ministre de l’économie. Tout le monde doit se remettre au travail car les défis devant nous sont très importants. Et ce n’est pas en minant de l’intérieur que l’on va résoudre les problèmes. "

Le maire de Périgueux a aussi dressé un bilan de l'été 2014 en Périgord

"Que du bonheur et de la bonne humeur " d'après lui. Un été qui restera marqué par le passage du Tour de France et le festival Mimos dans le centre ville. Antoine Audi a aussi répété, après l'agression de la place Francheville, que la mairie de Périgueux devait "regagner ce territoire". Des caméras de surveillance seront installées en février 2015.

Sur l'arrêté anti-mendicité

**** Aucun SDF n'a été verbalisé cet été à Périgueux d'après le maire, malgré l'arrêté anti-mendicité écrit juste avant la saison estivale.

"C’est un succès, la mendicité passive et assise a reculé à Périgueux. Cela a eu des effets sur des choses que je trouvais désagréable pour la ville et cela a été d’autant plus efficace parce que l’on a fait un travail de pédagogie et d’accompagnement. Je suis assez fier de dire que cet arrêté a marché. La police municipale n’a dressé aucune contravention, l’arrêté a eu un effet dissuasif sur lequel je comptais. "

L'arrêté avait provoqué la colère de l'opposition et de l'ancien maire socialiste Michel Moyrand en début d'été. Antoine Audi confirme dans le même temps que la mairie envisage de supprimer un repas au foyer Lakanal qui accueille des sans-domiciles fixes . Le maire communiquera début septembre.

Antoine Audi invité de France Bleu Périgord