Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La ministre des Sports mouille le maillot à Antibes pour présenter son plan de prévention contre les noyades

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Roxana Maracineanu était en visite à Antibes ce vendredi pour parler de son plan de prévention des noyades et tester la bouée de nage en eau libre. Démonstration sur la plage de la Salis, aux côtés du nageur Alain Bernard et visite du stade nautique auprès d'enfants qui apprennent à nager.

La ministre des Sports au stade nautique d'Antibes auprès d'enfants qui apprennent à être à l'aise dans l'eau
La ministre des Sports au stade nautique d'Antibes auprès d'enfants qui apprennent à être à l'aise dans l'eau © Radio France - Marion Chantreau

Depuis le 1er juin dans les Alpes-Maritimes, les pompiers ont recensé neuf noyades mortelles en mer. Les noyades accidentelles surviennent le plus souvent en mer (44%) mais aussi dans les piscines familiales (20%) ou en lacs, plans d'eau, fleuves ou rivières (22%). Les enfants de moins de 6 ans payent le plus lourd tribut. Une hausse des comportements à risque se fait sentir notamment dans des zones de baignade non surveillées et en piscines privées. La ministre chargée des Sports a présenté à Antibes son plan de prévention des noyades et de développement de l'aisance aquatique. 

Reportage

Démocratiser les bouées de nage en eau libre

Roxana Maracineanu a présenté, aux cotés du double champion olympique de natation Alain Bernard, des bouées de nage en eau libre mises à disposition dans des postes de secours, généralement pour les plus de 45 ans. Une bouée qu'on attache autour de la taille et qu'on traîne derrière soi. Un moyen de s’agripper en cas de malaise, de fatigue. Légère, de couleur orange vif, elle permet autant de signaler sa présence dans l'eau que de se reposer.  

La ministre a également rappelé des messages de prévention et l'importance de la surveillance mutuelle lorsqu'on va à la plage ou à la piscine. 

La ministre des sports

Alain Bernard, champion de natation

Favoriser l'aisance aquatique dès le plus jeune âge 

La ministre des Sports développe des initiatives pour favoriser les activités aquatiques dès le plus jeune âge. Des stages sont organisés pour les moins de six ans durant les temps scolaires et périscolaires. Le Plan "aisance aquatique" est un programme destiné à donner aux enfants les bases nécessaires pour être en sécurité en milieu aquatique tout en les sensibilisant aux plaisirs de l’eau. Ce plan prévoit le financement de sessions de formation. Depuis 2019, 20 000 enfants et 700 instructeurs ont bénéficié du plan.   

Selon une enquête noyade menée par Santé Publique France en 2018, et réalisée tous les trois ans, plus d’un tiers des noyades a lieu en mer dans la bande des 300 mètres ou au-delà ; un tiers non-suivies de décès est dû à un épisode de stress dans l’eau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess