Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ministre des Sports présente son plan de lutte contre les noyades à Toulon

-
Par , , France Bleu Provence

C'est la journée nationale de prévention des noyades ce vendredi. À cette occasion la ministre des Sports Roxana Maracineanu vient présenter à Toulon son plan de lutte alors que les noyades d'enfants sont en hausse en France.

La ministre, ancienne nageuse va notamment assister à cours de natation à Toulon.
La ministre, ancienne nageuse va notamment assister à cours de natation à Toulon. © Maxppp -

Toulon, France

Les chiffres font peur : les noyades sont en hausse en France, et en forte hausse chez les enfants : +50% chez les moins de 13 ans entre 2015 et 2018. On a compté 600 victimes l'an passé. Des statistiques inquiétantes surtout dans notre région et notamment à Marseille, pointée du doigt pour son manque de piscines (seulement 13 bassins aujourd'hui opérationnels). 

Mais c'est à Toulon que la ministre des Sports a décidé de venir présenter son plan anti-noyade ce vendredi et d'assister à un cours de natation avec classes de CE1 en début d'après-midi à la piscine du port marchand.

Car c'est dans le Var que l'on compte le plus de noyades en 2018, d'après la ministre. Entre le 1er juin et le 31 août, 145 noyades ont été enregistrées dans le département et 18 personnes sont décédées. Au total, 25 enfants ont été pris en charge, toujours durant l'été, pour des noyades dans des piscines privées.

Roxana Maracineanu a lancé en avril dernier le plan "Aisance aquatique" pour favoriser l’apprentissage de la natation dès 4 ans en augmentant notamment les séances hebdomadaires de natation à l'école.

"L'aisance aquatique, ce n'est pas l'apprentissage des nages mais plutôt une aisance aquatique avec la capacité de reprendre son air, de flotter dès l'âge de 6 ans." (Roxana Maracineanu, ministre des Sports)

Quinze millions d'euros ont été déloqués pour ce plan, une somme qui doit servir notamment à la construction de bassins d'apprentissage dans les villes qui en manquent. 

Choix de la station

France Bleu