Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La ministre Jacqueline Gourault confirme qu'il n'y aura pas de nouvelle introduction d'ours dans les Pyrénées

Invitée de France Bleu Pays Basque ce jeudi, la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault confirme qu'il n'y aura pas de nouvelle introduction d'ours dans les Pyrénées.

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales © Maxppp - Alexis Sciard

Pays Basque, France

La ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault est en visite au Pays Basque ce jeudi, invitée dans le cadre du 35ème congrès de l'Association Nationale des Elus de Montagne (ANEM) qui se déroule sur deux jours à Saint-Jean-Pied-de-Port. Des élus qui, pour nombre d'entre eux, ne veulent ni de l'ours ni du loup et ce malgré les indemnisations, que le gouvernement a revu à la hausse. "On n'a pas envie de travailler pour nourrir des prédateurs !" s'exclame Pierre-Yves Bonnivard, maire de Saint-Colomban-des-Villards en Savoie et président de l'Union pour la sauvegarde des activités pastorales et rurales.

"Le système d'indemnisation, c'est l'ensemble de la population qui paye" — Pierre-Yves Bonnivard, président de l'USAPR

"Le gouvernement a déjà pris des mesures pour permettre la cohabitation entre le pastoralisme et les ours" rétorque Jacqueline Gourault, la plus importante étant "l'engagement de ne pas faire de nouvelle réintroduction d'ours". La ministre de la Cohésion des territoires a également détaillé les autres axes : "les mesures d'effarouchement et bien sûr la revalorisation des indemnisations en cas de perte d'animaux. La décision a été prise au mois de juillet."

"Je sais que les tensions restent vives et nous l'entendons" — Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires

Interrogée sur la Communauté d'agglomération Pays Basque, la ministre estime que cette collectivité a déjà beaucoup de compétences, que de nouvelles sont possibles en matière de logement et/ou de transition écologique mais pas pour l'enseignement du basque.

Choix de la station

France Bleu