Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Mobilisation à Coutances pour un réfugié Afghan menacé d'expulsion en Bulgarie

jeudi 28 septembre 2017 à 18:16 Par Lucie Thuillet, France Bleu Cotentin

Sherbahadur risque d'être envoyé en Bulgarie où il a subi des violences. Ce réfugié afghan, hébergé en centre d'accueil et d'orientation, a reçu le soutien de 200 personnes lundi 25 septembre à Coutances et une pétition circule actuellement dans le centre-Manche.

Ce réfugié afghan est passé par le camp de migrants de la Porte de la Chapelle, avant d'être dirigé vers un centre d'accueil de la Manche.
Ce réfugié afghan est passé par le camp de migrants de la Porte de la Chapelle, avant d'être dirigé vers un centre d'accueil de la Manche. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Coutances, France

Sherbahadur, un Afghan de 31 ans, a fui son pays il y a un an et demi quand "les talibans qui ont assassiné son frère et menacé de le tuer à son tour". Il est passé par la Bulgarie où il explique avoir subi des violences , avant de rejoindre la France. Il a vécu dans le camp de la Porte de la Chapelle à Paris avant d'arriver à Coutances, où il est hébergé dans le cadre des CAO, les centre d'accueil et d'orientation mis en place lors du démantèlement de la Jungle de Calais.

Le Réglement Dublin

La préfecture de la Manche - qui n'a pas souhaité répondre à nos questions - compte le renvoyer en Bulgarie, comme le prévoit les accords européens (accords de Dublin) car c'est le premier pays européen où ses empreintes ont été enregistrées. Or Sherbahadur veut demander l'asile en France.

"Il veut demander l'asile en France mais il risque d'être expulsé'"- Reportage

Rassemblement et pétition

Des habitants du Coutançais se mobilisent pour essayer d'infléchir cette décision de la préfecture. Lundi 25 septembre 2017, près de 200 personnes se sont réunies place Saint-Nicolas à Coutances pour le soutenir, à l'appel de trois associations Alternatives Solidaires, la Pastorale des migrants et la Ligue des droits de l'homme. Une pétition circule également et réunit pour le moment très de 300 signatures.

Jacqueline Guillemet de la Ligue des Droits de l'homme : "Il serait inadmissible de le renvoyer en Bulgarie, où il a subi de mauvais traitements"