Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La montagne bouge, la montagne fond, Chamonix a son plan climat haute montagne

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La ville de Chamonix a présenté vendredi un plan climat haute montagne pour faire face au réchauffement climatique. Le plan se décline en 7 points concrets, il représentera un investissement de 32 millions d’euros.

Le site de l'aiguille du midi, avec la vue sur le Mont Blanc
Le site de l'aiguille du midi, avec la vue sur le Mont Blanc © Radio France - Anabelle Gallotti

Chamonix - France

Le constat est simple : le réchauffement climatique va plus vite en altitude qu'en plaine. C'est plus 2 degrés à Chamonix ces dernières décennies, contre plus 0,74° en plaine depuis 1930. 

Chamonix va donc investir 32 millions d'euros pour adapter la pratique de la haute montagne à ces changements. Il s’agit par exemple d’investir dans les accès aux refuges ou dans des dispositifs de surveillance.

Des exemples concrets des modifications qui s’imposent en altitude

La télécabine de l'Aiguille du midi, évidement concernée par les conséquences du réchauffement climatique - Radio France
La télécabine de l'Aiguille du midi, évidement concernée par les conséquences du réchauffement climatique © Radio France - Anabelle Gallotti

A cause du réchauffement climatique la saison d'alpinisme commence plus tôt : les refuges ouvriront donc plus tôt eux aussi.

  • Même chose concernant le ski de rando de printemps. La remontée mécanique de la Flègère restera ouverte en continu jusqu'à fin mai, selon les conditions d'enneigement. Pareil pour les Grands-Montets : le projet de reconfiguration de la gare sommitale prévue pour fin 2021 prévoit une extension de la période d'ouverture des remontées mécaniques pour un fonctionnement en continu entre décembre et juillet.
  • Il faut aussi modifier certains itinéraires en altitude. Fonte des glaciers, ça veut dire fonte des moraines, des échelles qui facilitent l'ascension de certains secteurs ne sont plus accessibles. C'est le cas des échelles des Egralets pour l'accès au refuge du Couvercle. 
  • Autre point important : la surveillance des installations situées à plus de 2 500 mètres d'altitude, les remontées mécaniques ou les pylônes, qui eux aussi peuvent être fragilisés par les conséquences du réchauffement
  • La réhabilitation du site du Montenvers et l'accès à la Mer de Glace seront revus grâce à ce plan Climat Haute Montagne.