Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"La Mort-aux-Juifs" : le nom d'un hameau de Courtemaux fait polémique

mercredi 13 août 2014 à 11:33 Par Géraldine Marcon et Stéphane Barbereau, France Bleu Orléans

Le nom d’un lieu-dit du Loiret fait polémique jusqu'aux Etats-Unis. Le hameau "La Mort-aux-Juifs" est situé sur la commune de Courtemaux dans le Gâtinais. Le centre Simon Wissenthal a officiellement demandé ce lundi au ministère de l’Intérieur de le renommer . Sur place, la polémique ne surprend pas, une démarche en ce sens avait déjà été menée par le MRAP il y a 20 ans, sans succès.

hameau image d'illustration
hameau image d'illustration © Radio France-Stéphane Barbereau

Le centre Simon Wiesenthal a demandé au ministère de l’Intérieur français le changement de nom d’un lieu-dit du Loiret. Ce hameau de la commune de Courtemaux se nomme "La Mort-aux-Juifs". Le centre Simon Wiesenthal est une ONG fondée en 1977 aux Etats-Unis, son objectif est notamment de préserver la mémoire de l’Holocauste et de lutter contre l’antisémitisme. Elle tient son nom d’un ancien architecte autrichien qui a traqué les nazis pour les traduire en justice après la chute du IIIe Reich.

Dans un communiqué ce lundi 11 août, le directeur des relations internationales du centre Simon Wiesenthal, Shimon Samuels, se dit "choqué" de découvrir l’existence d’un village nommé ainsi. “L’augmentation des déclarations et des violences antisémites nous rend mal à l’aise quant aux motivations de ceux qui cherchent à résider à une telle adresse" selon l’ONG qui exhorte la commune de Courtemaux à changer le nom du hameau.

Le nom daterait du XVIe siècle

Le lieu-dit en question est constitué d’une ferme et de trois maisons, il tiendrait son nom d’une révolte des juifs contre un droit de péage récolté par le seigneur local vers 1500. Ils avaient été massacrés lors de ce soulèvement. Pour le centre Simon Wiesenthal, le nom remonterait même aux croisades XIe siècle et à l’expulsion de dizaines de milliers de juifs de France sous le roi Philippe Le Bel.

Ce n’est pas la première fois que le lieu-dit fait polémique, en 1992 le MRAP (Mouvement pour l’amitié entre les peuples) avait déjà effectué la même demande de le debaptiser auprès des autorités, sans succès. Mais l’initiative du centre Simon Wiesenthal pourrait être plus suivie. Le sous-préfet de Montargis a appuyé la demande de l'ONG, et demandé au maire de Courtemaux de mettre le changement du nom du hameau "la mort-aux-juifs" à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.

Courtemaux sous-préfet

Le reportage de Stéphane Barbereau