Société

La Motte, commune bretonne qui veut garder son médecin roumain

Par Johan Moison, France Bleu Armorique mercredi 30 octobre 2013 à 11:09

Ce message est affiché sur la porte du cabinet médical à La Motte

Après le départ à la retraite de l'ancien docteur il y a un mois, la commune d'un peu plus de 2000 habitants a vu arriver avec grand plaisir un nouveau praticien en provenance de Roumanie il y a quelques jours. Problème : le conseil de l'ordre ne l'autorise pas à exercer.

Ce mercredi soir, le conseil municipal de La Motte promet d'être animé.

Le conseil de l'ordre rejette le dossier du médecin roumain trouvé par un cabinet de recrutement, notamment en raison de son niveau en français.

Le médecin ne comprend pas le patois!

"Ils disent que si des patients parlent gallo ou patois, il ne va pas comprendre. Je trouve l'argument tiré par les cheveux" , dit le maire Jean-Pierre Guilleret.

Dans le bourg où est situé le cabinet médical fraichement rénové par la municipalité pour l'arrivée du médecin, la nouvelle ne laisse personne indifférent. Une pétition a été déposée dans les commerces.

"Même si c’est un roumain, ça n'a pas d'importance, on arrivera à le comprendre, il ne faut pas qu'il reparte" , explique Georgette. "On peut lui laisser sa chance, il n'est quand même pas venu à La Motte pour empoisonner quelqu'un. Il peut aussi rapidement se perfectionner en français" , ajoute Pierre Frédéric, le pharmacien.

L'agence régionale de santé opposée à l'installation

Le conseil de l'ordre a également sollicité l'avis de l'agence régionale de santé. "Elle n'est pas favorable à l'installation du médecin" , regrette le maire.

Les habitants de La Motte veulent garder le médecin roumain