Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La multiplication des projets éoliens autour de Chambonchard exaspère certains habitants

-
Par , France Bleu Creuse

Une bonne vingtaine de personnes se sont retrouvées ce mercredi matin devant la mairie de Fontanières pour protester contre un projet éolien à cheval sur les communes d'Evaux-les-Bains et Fontanières.

Manifestation anti-éolienne devant la mairie de Fontanières
Manifestation anti-éolienne devant la mairie de Fontanières © Radio France - Benjamin Billot

Jean-Luc a l'air bien soucieux. Cet habitant de Chambonchard a actuellement six éoliennes visibles depuis sa maison. Elles sont implantées à une distance comprise entre 600 et 1.500 mètres de chez lui, et il doit en supporter les nuisances, visuelles principalement, mais aussi sonores. 

Jean-Luc est donc particulièrement inquiet des deux nouveaux projets éoliens à venir dans le secteur. Le premier est un parc de trois éoliennes, sur Evaux-les-Bains et Fontanières. L'enquête publique a été ouverte ce lundi 22 mars. Le second est moins avancé, il s'agit d'un parc de six éoliennes sur Evaux-les-Bains et Chambonchard. L'enquête publique n'a pas encore eu lieu. Si les deux projets aboutissent, voilà le panorama qu'aura Jean-Luc de sa maison (il en a fait un schéma, visible sur la photo ci-dessous)

Le panorama encombré de la maison de Jean-Luc
Le panorama encombré de la maison de Jean-Luc © Radio France - Benjamin Billot

De quoi largement entamer la quiétude et la sérénité d'un paysage : "Quand on sera assis dans le canapé, on va se retrouver avec les éoliennes d'Evaux qui vont tourner en face. Les nouvelles éoliennes de Chambonchard aussi, déjà qu'on a les autres. C'est difficilement vivable d'avoir ça. Plus le bruit qu'elles font, c'est plus vivable quoi ! On ne sait plus comment faire, c'est pour ça qu'on a mis SOS sur le panneau". 

On regrette de ne pas avoir attaqué le premier projet - un habitant d'Evaux-les-Bains

Plusieurs manifestants assurent ne pas avoir réagi à l'époque du premier projet éolien de Chambonchard, mais ils refusent désormais que d'autres parcs viennent s'ajouter au premier et accentuent la dénaturation du paysage. C'est le cas par exemple de Bernard, un habitant d'Evaux-les-Bains : "Tout le monde a dit : on a un devoir citoyen à faire, on ne va pas empêcher ce qui doit être fait. On a rien dit pour les premières. Mais qu'est ce qu'on a comme résultat ? Les premières font des petits et on commence à en avoir partout. Et donc on finit pratiquement par regretter de ne pas avoir attaqué le premier projet."

Les manifestants demandent avant tout que les nouveaux projets éoliens ne soient pas implantés à moins de 1.000 mètres des maisons. Actuellement, la loi permet de créer des parcs à 500 mètres minimum des habitations

Choix de la station

À venir dansDanssecondess