Société

La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe"

Par Clément Lacaton, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass dimanche 9 mars 2014 à 22:15

La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe"
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" © Radio France - Clément Lacaton

Chaque année, à l'arrivée du printemps, plusieurs communes alsaciennes fêtent le "Schieweschlawe". Des disques de bois enflammés volent dans les airs...

Voilà une tradition alsacienne ancestrale qui remonterait aux Celtes. Imaginez de petits disques de bois enflammés en train de voler dans les airs...

La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" - Radio France
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" © Radio France - Clément Lacaton
Le Schieweschlawe (comprenez "lancer de disque") est fêté chaque année, le premier dimanche après Mardi gras. Des disques, d'une dizaine de centimètres découpés dans du bois de hêtre, sont jetés dans les airs, jusqu'à une centaine de mètres pour les lanceurs les plus expérimentés.

Tout commence autour d'un grand feu, où rougissent les disques de bois. Puis vient le lancer, qui ressemble étrangement au golf : grâce à une tige de bois, les disques sont frappés sur une sorte de tremplin.

La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" - Radio France
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" © Radio France - Clément Lacaton
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" - Radio France
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" © Radio France - Clément Lacaton
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" - Radio France
La mystérieuse tradition du "Schieweschlawe" © Radio France - Clément Lacaton
Les disques, rougis par les braises, représentent le soleil, que les pratiquants espèrent retrouver avec l'arrivée du printemps. L'occasion aussi de "chasser les démons de l'hiver" et d'assurer la prospérité pour la saison à venir.

Anita Stieber, présidente de l'association sportive et culturelle de Wintzenheim-Kochersberg, vous explique tout...

Schieweschlawe_SON

Cette année, démons ou pas, l'hiver n'a pas montré toute sa force. Ici, à Wintzenheim-Kochersberg, on a connu des Schieweschlawe dans le froid, sous la neige, dans la boue... Cette année, la température était clémente et le ciel clair. Certains ont même "trop chaud" au bord du feu.

Quelques participants sont retombés en enfance, d'autres ont découvert la pratique pour la première fois. Le Schieweschlawe est la plus grosse manifestation de l'année dans cette commune. 400 tartes flambées et 1530 disques y sont confectionnés : les fameux "Schiewe".

Ecoutez le reportage de Clément Lacaton :

Schieweschlawe_ENRO ok

Partager sur :