Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : bientôt un "Uber Eat" rural dans le Nord-Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

La nouvelle éco tous les matins sur France Bleu Mayenne s'intéresse aux entreprises, aux artisans et aux secteurs de l'économie forcément impactés par la crise sanitaire. Un habitant de Saint-Hilaire-du-Harcouët dans la Manche souhaite proposer des livraisons de repas jusque dans le Nord-Mayenne.

Jérôme Leclerre lancera prochainement son service de livraison de repas à la campagne
Jérôme Leclerre lancera prochainement son service de livraison de repas à la campagne - Jérôme Leclerre / DR

Jérôme Leclerre a 54 ans et vit depuis quelques années dans la Manche à Saint-Hilaire-du-Harcouët. En ce moment, cet ancien régisseur de salle de spectacles entreprend des démarches pour créer sa micro-entreprise. Son idée est très simple, basée sur le principe des services de livraisons tels que Uber Eat ou Delivroo, mais dans nos campagnes. 

Il est vrai que ce type de livraison n'existe pas ailleurs que dans les métropoles et villes de tailles moyennes. "Mais à la campagne les gens aussi n'ont parfois pas envie de faire la cuisine quand ils rentrent chez eux à six heures du soir. Donc pourquoi ne pas leur proposer de leur livrer des pizzas ou des Burgers ?" interroge Jérôme Leclerre. 

Ce dernier, fort d'une expérience de plus de trente ans à Paris, a également travaillé il y a quelques années pour une célèbre franchise de restauration rapide. Le contexte sanitaire et la perspective d'un nouveau confinement ne l'arrêteront pas. "Non parce que les livreurs peuvent travailler jusqu'à 22h" affirme-t-il. 

Au chômage depuis juillet 2019, ce touche-à-tout sillonnera la Manche mais aussi le Nord-Mayenne, autour de la commune de Landivy. "J'aime bien me promener en scooter, et le contact avec les gens" poursuit Jérôme Leclerre. Il lui reste à trouver un nom au service de livraison. L'homme de 54 ans pourrait aussi proposer aux clients de leur faire les courses.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess