Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nouvelle Éco en Poitou : le boom des jeux de société

-
Par , France Bleu Poitou

Depuis le confinement les jeux de société connaissent un franc succès partout en France. À Poitiers, la boutique de jeux "Le Dé à trois faces" institution depuis près de 30 ans, réalise jusqu’à 30% de ventes en plus chaque mois depuis le confinement.

L'institution poitevine du jeu de société
L'institution poitevine du jeu de société © Radio France - Audrey Abraham

Deux mois confinés, en famille, entre amis, en couple... Il a fallu s'occuper, trouver de nouveaux moments d'échanges, de partage parfois intergénérationnels. Les Poitevins ont ressortis leurs vieux jeux de société mais ils en ont aussi acheté de tout nouveaux : le secteur du jeu de société est en plein boom. 

Simon Foucault est le gérant de la boutique "Le Dé à trois faces" à Poitiers depuis plus de deux ans, cette année il réalise son meilleur chiffre d'affaire. Pour lui les jeux de société sont les grands gagnant de la crise sanitaire : "C'est un vecteur de lien social exceptionnel, que ce soit entre des enfants de 3-4 ans, des grands parents et leurs petits enfants. Je ne connais rien de plus fort que le jeu de société pour rassembler des gens"

Une tendance qui perdure

Depuis la fin du confinement la frénésie pour les jeux de société perdure : "Quand on est débutant et qu'on a 5-6 jeux de société chez soi et qu'on y a joué pendant deux mois on a envie d'essayer de nouveaux jeux". Simon Foucault a vu de nombreux clients renouveler leur stock. 

Certains se préparent même à un durcissement des mesures sanitaires :  "J'ai des gens de Paris, là où on a imposé le couvre-feu, qui sont venus la semaine dernière. Ils m'ont dit qu'avec les théâtres, les cinémas, les bars fermés ils voulaient acheter de nouveaux jeux pour faire passer leurs soirées. Si ça se généralise à d'autres villes de France ça peut arriver ici"  

Un chiffre d'affaire "inespéré"

La boutique "Le Dé à 3 faces" réalise un chiffre d'affaire exceptionnel malgré une fermeture de deux mois pendant le confinement : " Je suis en augmentation de 25 à 30% chaque mois, c'est assez colossal, c'était inespéré". 

En ce moment Simon prépare les fêtes de Noel, sa plus grosse période de ventes de l'année, et les premières commandes confirment déjà l'effervescence du secteur du jeu de société.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess