Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : un boulanger rémois vend des pâtisseries au CBD

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Depuis le 1er février, Sébastien Lamarle vend notamment des éclairs avec une crème à base de cannabidiol, l'une des composantes du Cannabis. Certains clients viennent désormais tout spécialement dans sa boulangerie pour ces pâtisseries aux vertus apaisantes.

Sébastien Lamarle et ses éclairs au CBD
Sébastien Lamarle et ses éclairs au CBD © Radio France - Aurélie Jacquand

Caramel au beurre salé-CBD, chocolat-CBD ou 100% CBD, les éclairs de Sébastien trônent en vitrine à côté des pâtisseries plus classiques. Seul moyen de les distinguer : une feuille de cannabis en chocolat est posé dessus en décoration. Parce que le CBD est bien l'une des substances du cannabis. "Je touche du bois, mais pour le moment ça marche bien, ça plaît aux clients !", explique Sébastien Lamarle, propriétaire de la boulangerie rue de St Léonard à Reims.

Il s'est lancé le 1er février dernier dans la fabrication de pâtisseries au cannabidiol, en incorporant des fleurs de chanvre dans la crème : "Ca donne un goût herbacé intéressant que je n'aurais pas en mettant de l'huile de CBD par exemple. Or je voulais le goût et les bienfaits". Le cannabidiol est réputé pour apaiser, détendre, mais sans l'effet défonce du cannabis : "Et ça fonctionne, j'ai des clients qui me disent que ça leur fait du bien de manger un éclair le soir chez eux. On joint l'utile à l'agréable", précise Sébastien.

Des éclairs, mais aussi des mille-feuilles, des tartelettes aux framboises ou encore des truffes au chocolat et au CBD
Des éclairs, mais aussi des mille-feuilles, des tartelettes aux framboises ou encore des truffes au chocolat et au CBD © Radio France - Aurélie Jacquand

Pour être commercialisable, un produit au CBD doit contenir moins de 0,2% de THC, la molécule stupéfiante du cannabis. Sébastien Lamarle avoue qu'il n'était pas consommateur lui-même et qu'il n’y connaissait pas grand-chose avant d'être contacté par le patron des magasins "Brin d'herbe" : "Au début j'ai eu un peu d'appréhension, mais après plusieurs rencontres je me suis rendu compte qu'ils étaient sérieux, qu'ils faisaient très attention à la provenance du CBD. Tout ce que j'utilise vient de chez eux".

3,80 euros l'éclair : près de 2 euros de plus par rapport à un classique

Fabriquer des pâtisseries au cannabidiol reste un investissement : "Je ne vous dirai pas combien j'achète les fleurs", sourit Sébastien, mais il reconnaît que c'est un coût qu'il répercute sur le prix de ses éclairs. 3,80 euros, voire 3,90 euros l'éclair, c'est presque 2 euros de plus qu'un éclair classique et les truffes au chocolat coûtent 4,50 euros les 100 grammes.

Pour le moment Sébastien n’envisage pas de faire du pain au CBD, "car la fleur supporte mal la cuisson", mais il n’exclut pas de faire des essais dans des produits traiteurs.

Donnez votre avis sur le cannabis "récréatif"

Si les amateurs de pâtisseries au CBD ne sont pas tous consommateurs de cannabis, le gouvernement a lancé le 13 janvier une consultation citoyenne afin que chacun donne son avis sur une éventuelle légalisation. Consultation qui se poursuit jusqu'au 28 février sur le site de l'Assemblée nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess