Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco

La nouvelle éco : un restaurant à prix libre qui cuisine les invendus bientôt à Nexon

-
Par , France Bleu Limousin

À Nexon, l'association l'Ouvre-boîte veut ouvrir un restaurant solidaire qui cuisinerait les invendus et des produits locaux. L'établissement devrait, si tout se passe bien, ouvrir cet été.

L'Ouvre-boîte a déjà testé le concept de la Cantine lors d'événement ponctuels, comme ici à l'été 2020
L'Ouvre-boîte a déjà testé le concept de la Cantine lors d'événement ponctuels, comme ici à l'été 2020 - Natacha Margotteau

L'idée est née en avril 2020, lors du confinement : créer un lieu de partage à Nexon autour de la cuisine. Après plusieurs mois de réflexion et de tests, le projet est aujourd'hui bien lancé. 

Circuits courts et invendus

La mairie de Nexon vient d'autoriser l'association l'Ouvre-boîte à utiliser un local pendant deux ans, le temps de créer la Cantine  : un restaurant et une conserverie végétale qui utiliseront des produits issus des circuits courts et des invendus, dans une démarche de développement durable.

Mais la cantine a aussi une vocation solidaire. Pour que les menus soient accessibles à tous, le prix sera "libre et conscient, explique Natacha Margotteau, en charge du projet, pour favoriser l'accès pour tous à une alimentation saine et locale. Ça veut dire qu'on affichera le prix des denrées et le coût de revient, mais que tous pourront venir manger à ce restaurant".

Des jeunes diplômés aux fourneaux

Les repas seront préparés parfois par des équipes de bénévoles, mais aussi par moment par des professionnels ou des gens en passe de le devenir, notamment des jeunes diplômés ou des personnes en reconversion, "qui vont peut-être avoir du mal à ouvrir un restaurant ou à trouver un emploi" en raison de la crise sanitaire anticipe Natacha Margotteau, et qui seront rémunérés par l'association.

La Cantine devrait ouvrir cet été, au moins pour trois mois à titre expérimental, avec principalement de la vente à emporter.

#MaSolution

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous!

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess