Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : une application créée par une start-up amiénoise pour accéder aux cartes des restaurants

-
Par , France Bleu Picardie

La start-up amiénoise Ewill propose depuis début juin une application qui permet aux bars et aux restaurants de dématérialiser leurs cartes. Printo Resto compte une quarantaine d'abonnés.

Une quarantaine de patrons de bars ou restaurants sont abonnés à l'application Printo Resto créée par la start-up amiénoise Ewill pour accéder aux cartes et menus
Une quarantaine de patrons de bars ou restaurants sont abonnés à l'application Printo Resto créée par la start-up amiénoise Ewill pour accéder aux cartes et menus © Radio France - Valérie Massip

La start-up amiénoise Ewill a mis au point à la sortie du confinement, une application, Printo Resto, pour les restaurants et les bars raconte son dirigeant Frédéric Petit : "on s'est dit que comme les cartes et les menus des restaurants devaient être désinfectés entre chaque passage de client, qu'il serait intéressant de dématérialiser ça et comme tout le monde a un smartphone, que chaque client puisse accéder à la carte depuis son propre téléphone". 

Une quarantaine d'abonnés 

L'application donne accès à la page d'accueil de la carte du restaurant via un QR Code. La carte est modifiable à tout moment. L'application compte une quarantaine d'abonnés, en majorité en France ainsi qu'un en Suisse et un en Belgique. Le premier à l'avoir testée est le patron de la Brasserie de l'Horloge dans le centre-ville d'Amiens. Anthony Flamand pense garder le système du QR Code même une fois l'épidémie de covid-19 passée. Il explique que l'outil permet plus de réactivité. Il y a aussi un gain économique puisque moins de cartes sont imprimées. 

L'abonnement de base coûte 14 euros 90 par mois. 

La start-up amiénoise E-Will a développé une application, Printo Resto, pour permettre aux restaurateurs et patrons de bars de dématérialiser leur carte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess