Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La Nouvelle Éco : une opticienne bordelaise crée un distributeur automatique de lunettes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

À Bordeaux, une opticienne a créé un distributeur automatique de lunettes qui permet de venir récupérer ses lunettes, ou produits à lentilles à n'importe quel moment de la journée. Une option qui a séduit le personnel soignant.

Ambre Garcia a créé ce distributeur automatique de lunettes en octobre 2019.
Ambre Garcia a créé ce distributeur automatique de lunettes en octobre 2019. © Radio France - Yvan Plantey

Après les distributeurs de pizzas et de baguettes, voici un distributeur de lunettes qui est né à Bordeaux l'an dernier et qui a pris encore plus de sens pendant la crise sanitaire. L'avantage de ce service, c'est que vous pouvez récupérer vos lunettes, lentilles et produits d'entretien à n'importe quelle heure de la journée. Avant cela, il vous faut avoir déjà choisi votre monture, donné votre ordonnance et fait tous les tests nécessaires.

60 à 70% de l'activité sur le distributeur pendant le confinement

Sur des périodes de confinement, le distributeur concentre 60 à 70% de l'activité d'Ambre Garcia, "c'est aussi un autre moyen de contourner la vente par internet", explique-t-elle. Cette initiative convient parfaitement au personnel soignant en temps de crise sanitaire.

Alors, après en avoir développé un à l'aéroport de Bordeaux, c'est à la gare de Nice qu'elle s'est implantée cette année avec un distributeur un peu différent, "quelque chose de plus grand passage avec des lunettes de soleil et des lunettes de repos".

Elle a été contactée par plusieurs personnes pour installer ce distributeur dans d'autres villes de France mais il a un coût : 15.000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess