Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La nouvelle place de la bastide de Nay fait débat

lundi 25 mars 2019 à 4:40 Par Théo Caubel, France Bleu Béarn

Depuis plus de deux semaines, les habitants de Nay ont repris possession de la place de République au centre de la bastide. Les travaux sont terminés mais beaucoup sont sceptiques face au résultat. Ils jugent la nouvelle place trop minérale, pas belle et pas adaptée aux besoins des habitants.

Les 85 places de parking ont laissé place à une grande esplanade minérale.
Les 85 places de parking ont laissé place à une grande esplanade minérale. © Radio France - Théo Caubel

Nay, France

Elle devait être le symbole de la redynamisation du centre-bourg de Nay. La place de la République a fait peau neuve. Les 85 places de parking ont été remplacées par un grand parvis minéral devant l'hôtel de ville. Il ne manque plus que l'installation des luminaires mi-avril pour qu'elle soit complètement terminée. 

Mais le résultat divise chez les habitants et les commerçants. "Moi personnellement, je trouve ça très vide. Il manque des bancs, des arbres, des jardinières avec des fleurs, en soi de la verdure pour casser cette immensité vide", remarque Nadège Talarmin qui tient une boutique de confiserie sur la place.

Une place qui doit rappeler les anciennes bastides

Elle n'est pas la seule à être déçue par cette nouvelle esplanade. Le pharmacien de la bastide, François-Xavier Bret, remarque lui que "la circulation des voitures est un petit peu compliquée avec les nouveaux trottoirs. Les places de stationnement sont en créneau à gauche, ce qui n'est pas pratique pour tout le monde, surtout pour les personnes âgées. Et il n'y a pas de place de livraison, ce qui est compliqué pour les commerces. Beaucoup d'argent a été investi. Ça aurait été bien d'avoir quelque chose de parfait mais ça ne l'est pas", déplore-t-il. Il aurait aimé une meilleure concertation de la ville avec les habitants et les commerçants.

Pourtant, cette nouvelle place fait la fierté du maire de Nay, Guy Chabrout. 1,5 million d'euros ont été investis et il rappelle que cette place a été lauréate d'un appel à projet national de revitalisation des centres-bourgs. Il met l'accent sur les contraintes qui entourent cette rénovation. "On a un architecte des bâtiments de France qui nous surveille et il ne veut pas ou peu de mobilier sur la place. Il veut que ça rappelle les places d'autres fois dans les bastides." 

Il ne manque que les lampadaires. Ils doivent être installé mi-avril.  - Radio France
Il ne manque que les lampadaires. Ils doivent être installé mi-avril. © Radio France - Théo Caubel

Il se défend aussi sur la suppression d'une grande partie du parking. Selon lui, le nouveau système de stationnement limité à une heure doit permettre de libérer rapidement des places et compenser.

Et les travaux de redynamisation du centre-bourg continuent à Nay. C'est désormais la place Marcadieu, située derrière l'hôtel de ville, qui est en train de faire peau neuve. À terme, une médiathèque et un cinéma de deux salles doivent être construits.