Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La paillote Le Cabanon de la plage à Sète détruite par une énorme vague

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Le Cabanon de la plage est fermé depuis ce mardi matin. La paillote sétoise de la plage du Lido a pris l’eau dans la nuit du lundi 22 avril. Elle a été démontée et sera installée à nouveau au même endroit dans les prochains jours.

La paillote "Le Cabanon de la plage" a été démonté temporairement
La paillote "Le Cabanon de la plage" a été démonté temporairement © Radio France - Fabrice Hawkins

Montpellier, France

Le Cabanon de la plage a pris l'eau dans la nuit du 22 avril ! La paillote est située à Sète. Elle a ouvert samedi dernier pour le week-end Pascal et manque de chance, des vagues poussées par un vent sud-ouest sont entrées dans le restaurant de bord de mer. Résultat, l'établissement a été démonté

Des vagues de 5 à 10 mètres de haut

La paillote de Robert Cianni a fait les frais des grosses vagues qui se sont abattues sur la plage du Lido, elles mesuraient de 5 à 10 mètres de haut. « Un coup de vent comme ça c'est très rare, malgré toutes les protections que l’on avait on n’a rien pu faire » regrette l’homme. « L'année dernière il y avait déjà eu une grosse tempête, on ne pensait pas revivre quelque chose de semblable » poursuit-il. Pourtant la mairie de Sète a mis en place des digues dans la mer, afin de freiner l'intensité de la houle. Ça n'a pas suffi. L’établissement devrait rouvrir dans un délai de deux semaines au maximum. Le gérant du restaurant n’a pas souhaité changer d’emplacement malgré la proposition de la municipalité.

35 000 euros de perte de chiffre d'affaires pour un restaurant fermé une semaine

Les voisins de Robert Cianni ont eu un peu plus de chance. Sébastien Granier, le propriétaire de la paillote la "Parenthèse" n'a rien perdu et heureusement puisqu’il doit ouvrir ce vendredi 26 avril. L'eau s'est arrêtée au bord de son établissement. « Sur le moment je me suis dit que j'allais tout perdre, à 1h00 du matin je me suis mis à faire des palissades pour ralentir la progression de l'eau ». Un restaurant fermé pendant une semaine sur la plage du Lido, c'est une perte de 35 000 euros pour les propriétaires. 

Choix de la station

France Bleu