Société

La pauvreté augmente le risque d’obésité

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région mercredi 18 juin 2014 à 11:32

Obésité (Paris)
Obésité (Paris) © Fotolia.com

Une étude publiée par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de veille sanitaire vient de confirmer ce constat. Les chercheurs ont suivi des femmes qui s’approvisionnait aux Restos du cœur ou qui recevaient des colis alimentaires. Conclusion : les personnes pauvres ont 4 fois plus de risque d’être obèse que les personnes riches.

Si l’obésité est la maladie des pays riches, chez nous, c’est devenu un marqueur de la pauvreté.

papier obesité

L’enquête a porté sur 700 femmes qui avaient recours à l’aide alimentaire à Paris, en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine. Elles ont accepté d’être suivies et pesées, mesurées, de parler de leurs conditions de vie et de leur santé. Résultat : 35% sont obèses contre 18% pour la population en général .

C’est chez les femmes qui ont un petit niveau scolaire, pas de mutuelle de santé et des enfants qu’elles élèvent seules que l’on répertorie le plus d’obèse. Ces femmes donnent en priorité les produits alimentaires les plus équilibrés à leurs enfants tandis qu’elles, mangent n’importe quoi. C'est chez les femmes pauvres et obèses que les problèmes dentaires sont les plus importants. Il leur manque entre 5 et 14 dents. La précarité qui favorise l’obésité multiplie les risques de diabètes, de maladies cardio-vasculaires et de cancers.  

S Obesité