Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La pelouse d'Aimé-Giral va mieux

mercredi 25 octobre 2017 à 14:47 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

L'état de la pelouse d'Aimé-Giral a suscité bien des commentaires et des critiques. Après s'être entendue avec l'USAP, la mairie de Perpignan a fait les soins nécessaires pour redonner un aspect décent à cette pelouse.

La pelouse d'Aimé Giral en août et maintenant
La pelouse d'Aimé Giral en août et maintenant © Radio France - Cyrille Manière

Perpignan, France

La pelouse d'Aimé Giral reprend doucement vie. Le problème n'est pas nouveau, cette pelouse souffre depuis un moment, mais c'était particulièrement flagrant depuis le début de l'été.

Le classement des pelouses effectué par la Ligue nationale de rugby a sonné la première alerte, début juillet, celle d'Aimé-Giral s'est retrouvée à l'avant dernière place. En août, c'est le public qui a été particulièrement choqué lors des premiers matchs de l'USAP en voyant ce rectangle vert particulièrement pelé.

Un débat a été lancé. Faut-il la refaire ? La mairie va-t-elle prendre en charge ces travaux très importants et donc très coûteux ? Il a fallu surtout trouver des compromis. "La pelouse d'Aimé-Giral a souffert comme beaucoup d'autres espaces verts du département après les chaleurs de l'été et les restrictions d'eau, explique le directeur adjoint des sports de la mairie de Perpignan, Alain Etcharren. Il était impossible de pouvoir la faire revenir. Pour que la pelouse aille mieux et qu'on puisse lancer des travaux, il fallait qu'elle soit épargnée et donc que l'USAP s'entraîne moins dessus. Le club a fait des efforts particuliers dans ce domaine".

20.000 euros de travaux

La mairie a profité d'une première pause dans le calendrier de l'USAP (début octobre) pour lancer l'offensive en terme de soins sur la pelouse d'Aimé Giral : décompactage, sablage et garnissage. Il a fallu aussi utiliser un désherbant sélectif pour lutter contre une mauvaise herbe persistante. Montant des travaux à la charge de la mairie : 20.000 euros.

Désormais, la pelouse d'Aimé-Giral qui a retrouvé un vert plus acceptable va continuer d'être suivie attentivement. Une personne la bichonne quasi quotidiennement. L'USAP et la mairie ont aussi trouvé un accord pour l'épargner au maximum : le club catalan continuera donc de s'entraîner à la plaine des jeux André-Sanac autant que possible.

Et maintenant la sono ?

L'autre gros problème cette saison à Aimé-Giral, c'est la sono. Depuis un bon moment, beaucoup de personnes n'entendent rien dans le stade et depuis le début de saison des grésillements dominaient. Lors du dernier match de l'USAP contre Dax, il n'y avait carrément plus de son dans le stade.

Or, au-delà des animations et autres, cette sono est absolument obligatoire pour dispenser les consignes de sécurité en cas de problème.

La mairie est en charge de cet aspect là et a fait le nécessaire pour que lors du prochain match contre Mont-de-Marsan, ce service soit assuré en cas de besoin. De son côté, l'USAP a fait le nécessaire aussi pour trouver une solution provisoire pour redonner un peu de son dans l'enceinte sportive. Une sono alternative sera installée pour dimanche et devrait donc diffuser musique et autres informations. La sono définitive nouvelle ou réparée sera de retour à Aimé-Giral d'ici la fin de l'année.

La pelouse d'Aimé-Giral avant...

Aimé-Giral en août - Radio France
Aimé-Giral en août © Radio France - Cyrille Manière

La pelouse d'Aimé-Giral après...

Aimé-Giral en octobre - Radio France
Aimé-Giral en octobre © Radio France - Cyrille Manière