Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Pérouille : elle a lancé une savonnerie artisanale à base de produits naturels et locaux

-
Par , France Bleu Berry

Motivée par sa volonté de consommer mieux, Aude Rodet, 40 ans, vient de lancer une gamme de produits d'hygiène et de cosmétique. Elle fabrique tout elle-même dans son laboratoire de La Pérouille, au cœur de la campagne berrichonne.

Aude Rodet a installé son laboratoire dans l'ancienne maison de ses beaux-parents
Aude Rodet a installé son laboratoire dans l'ancienne maison de ses beaux-parents © Radio France - Sarah Tuchscherer

Pendant sept ans, Aude Rodet a travaillé dans l'agroalimentaire. Puis un jour, elle a eu envie de changement. Après une formation en savonnerie et quelques mois d'essais qui lui ont permis de tester ses formules, elle s'est lancée dans la commercialisation d'une gamme de savons et de shampoings baptisée Dans ma bulle. Elle a aussi une gamme de produits cosmétiques (des crèmes et des huiles) qui s'appelle Nature et gourmande. L'idée lui est venue progressivement : "on modifie ses habitudes de consommation, il y a des scandales, on se rend compte qu'il y a des choses qui ne sont pas bonnes dans les produits qu'on utilise, qu'ils soient alimentaires ou cosmétiques. J'avais envie de proposer des produits innocents". 

Savon, shampoing, dentifrice, huile et crème de massage, la gamme est large
Savon, shampoing, dentifrice, huile et crème de massage, la gamme est large © Radio France - Sarah Tuchscherer

Une méthode déjà utilisée dans l'Egypte antique

Aude utilise une méthode ancestrale : la saponification à froid. Elle consiste à mélanger de la soude caustique à des matières grasses (ici de l'huile de coco et du beurre de karité). La réaction chimique ainsi provoquée permet à la pâte à savon de monter en température. 24 heures plus tard, elle est solidifiée, exempte de toute trace de soude, ce qui donne un produit sain et naturel. Avant la commercialisation, les savons sont entreposés quatre à six semaines dans une salle de cure, un endroit tempéré plongé dans l'obscurité, pour empêcher le dépôt d'une pellicule blanche sur le savon. Pour parfumer ses créations, Aude se fournit localement : en miel de Neuvy-St-Sépulchre, chez un herboriste d'Angers, un producteur d'huile de colza de Touraine et en lait de chèvre de la ferme de Beaumont à Déols. 

Pour le graphisme sur l'emballage, Aude a fait appel au talent de sa sœur
Pour le graphisme sur l'emballage, Aude a fait appel au talent de sa sœur © Radio France - Sarah Tuchscherer

Une activité pleine d'avenir

Le résultat est vendu dans quelques boutiques de l'Indre : l'échoppe Bio et bien-être à Châteauroux, la boutique Force Santé à Argenton, l'institut de beauté L'essentiel au Poinçonnet et la boutique du PNR à Rosnay. Depuis le lancement de sa gamme en juillet 2018, Aude parvient à produire six kilos de savon par jour, pas encore suffisant pour se verser un salaire, mais l'entrepreneuse est confiante : "les habitudes changent, on voit que les gens retournent aux sources, ils sont conscients de ce qui se passe avec la cosmétologie industrielle, ils ont envie de consommer mieux et de consommer propre". En 2019, Aude espère pouvoir développer la vente en ligne de ses produits sur son site

Cette "guitare" sert à découper les pains de savons
Cette "guitare" sert à découper les pains de savons © Radio France - Sarah Tuchscherer
Ici, la salle de cure, où les savons sont entreposés plusieurs semaines avant d'être commercialisés
Ici, la salle de cure, où les savons sont entreposés plusieurs semaines avant d'être commercialisés © Radio France - Sarah Tuchscherer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess