Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La petite ville de Changé en plein boom démographique : le nouvel eldorado mayennais ?

-
Par , France Bleu Mayenne

Selon les chiffres du recensement publiés par l'Insee, la commune de Changé a attiré, sur la période 2013-2018, 600 nouveaux habitants. Une croissance démographique qui se fait au détriment de la ville-préfecture, Laval, à six kilomètres de là.

Le centre-ville de Changé en Mayenne
Le centre-ville de Changé en Mayenne © Radio France

La petite ville de Changé serait-elle le nouvel eldorado mayennais ? D'après les chiffres du recensement, publiés mardi par l'Insee, sur la période 2013-2018, 600 nouveaux habitants se sont installés dans cette commune aux portes de Laval. Plus de 6.000 personnes y vivent désormais. C'est la commune mayennaise qui connait la progression démographique la plus importante

►► Pourquoi un tel enthousiasme, une telle attractivité ? Ecoutez le reportage de France Bleu Mayenne

ECOUTEZ

Les principaux enseignements du recensement en Mayenne

Le département de la Mayenne représente 8% de la population de la région Pays de la Loire, avec 307.085 habitants, au 1er janvier 2018. Les villes de Laval et de Mayenne perdent des habitants. La première passe sous la barre des 50.000 habitants. Avec une perte de 905 habitants en cinq ans au profit des communes de la périphérie. 500 habitants en moins dans la seconde, sous la barre des 13.000. 

En revanche, Château-Gontier-sur-Mayenne a attiré, sur cette période, 400 nouveaux habitants. Depuis sa fusion avec Azé et Saint-Fort, elle est la deuxième ville la plus peuplée du département.

Les pertes de population s'accélèrent, note l'Insee, en particulier dans le nord du département, de Saint-Denis-de-Gastines à Villaines-la-Juhel en passant par Gorron et Lassay-les-Châteaux. La dynamique démographique se stabilise dans le sud-ouest du département, vers Craon, ainsi que dans la secteur de Meslay-du-Maine/Grez-en-Bouère.

Voilà laphotographie de la démographie mayennaise arrêtée au 1er janvier 2018, Il y a trois ans. Et donc depuis ça a pu évoluer dans un sens positif, on le souhaite, surtout quand on sait que des citadins, usés, fatigués par les confinements notamment, ont envie d'une vie plus paisible.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess