Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La phase 2 du Service National Universel va commencer dans le Cher

-
Par , France Bleu Berry

Ils sont 203 jeunes du Cher, volontaires du Service National Universel. Le Cher est l'un des 13 départements pilotes avant une généralisation du SNU à partir de 2021. La première phase, celle de cohésion s'est déroulée en internat en juin dernier, place à la phase 2 : une mission d'intérêt général.

203 jeunes du Cher effectueront une mission d'intérêt général dès cette année dans le cadre du SNU
203 jeunes du Cher effectueront une mission d'intérêt général dès cette année dans le cadre du SNU © Radio France - Michel Benoit

Bourges, France

Ces 203 jeunes reçoivent en ce moment leur affectation pour cette mission d'intérêt général de 84 heures. La plupart de ces missions commencera durant les vacances de la Toussaint, que ce soit dans une association, une collectivité ou un service de l'état.  Dans le Cher, la préfecture est satisfaite : les partenaires ont fait un nombre suffisant de propositions. De la solidarité, à l'environnement, en passant par l'éducation ou la culture, etc..., ces missions seront très variées...

Les jeunes du SNU du Cher ont fait part de leurs voeux concernant leur future mission d'intérêt général. - Radio France
Les jeunes du SNU du Cher ont fait part de leurs voeux concernant leur future mission d'intérêt général. © Radio France - Michel Benoit

Méline, bientôt 16 ans est la première à avoir contractualisé son engagement avec une association : les Compagnons d'Emmaüs. Méline a eu la chance d'effectuer sa première phase du SNU en Guyanne. Cette jeune fille de St-Doulchard a passé quinze jours là-bas en juin. Pour sa mission d'intérêt général ce sera pas loin de chez elle, chez les compagnons d'Emmaüs à la Chapelle St-Ursin : " A la base, je voulais avoir quelque chose dans la mode. Du coup, j'ai un peu dérivé pour Emmaüs parce que ça me plaît aussi. C'est une bonne expérience." 

Méline, bientôt 16 ans, est la première à avoir signé sa mission d'intérêt général dans le cadre du SNU. ce sera chez les Compagnons d'Emmaüs. - Radio France
Méline, bientôt 16 ans, est la première à avoir signé sa mission d'intérêt général dans le cadre du SNU. ce sera chez les Compagnons d'Emmaüs. © Radio France - Michel Benoit

Marie-Laure Leclercq est bénévole chez Emmaüs. Elle sera la tutrice de Méline : " Méline va passer une semaine complète durant les vacances de Toussaint, avec les compagnes, les compagnons  et les bénévoles. Elle participera au tri des vêtements et des objets qu'on nous donne pour leur revalorisation. Elle pourra aussi faire de l'accueil et de la vente. Et puis, elle reviendra ensuite le samedi ou le mercredi après-midi. 84 heures, c'est déjà un joli don qu'elle nous fait." 

La salle du Duc Jean à Bourges était presque trop petite pour cette présentation des mission d'intérêt général dans le cadre du SNU. - Radio France
La salle du Duc Jean à Bourges était presque trop petite pour cette présentation des mission d'intérêt général dans le cadre du SNU. © Radio France - Michel Benoit

Une mission en immersion pour mieux comprendre la philosophie de la communauté d'Emmaüs : " Méline mangera avec la communauté le midi, explique Marie-Laure de la Fouchardière, président de la communauté Emmaüs du Cher. Je voudrais lui dire que l'engagement, c'est important car cela permet de grandir et de se développer soi-même."  Une quarantaine de missions seront également proposées par les forces de sécurité : pompiers, gendarmerie, police... mais pas avant janvier...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu