Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars

La pionnière nantaise du sport Alice Milliat enfin honorée

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

La Nantaise Alice Milliat, pionnière du sport féminin, a enfin sa statue à Paris. Elle a été inaugurée ce 8 mars à Paris, pour la Journée internationale du droit des femmes.

La Nantaise Alice Milliat a notamment beaucoup fait d'aviron
La Nantaise Alice Milliat a notamment beaucoup fait d'aviron © Maxppp - Agence Rol. Agence photographique

Elle n'est pas très connue, mais elle a fait énormément pour le sport féminin. La Nantaise Alice Milliat a désormais sa statue à Paris, au Cnosf (le comité national olympique et sportif français). Elle a été inaugurée ce 8 mars pour la Journée internationale du droit des femmes.

La statue a été inaugurée en présence, notamment, des ministres Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer ainsi que du président du comité d'organisation des JO de Paris-2024 Tony Estanguet.
La statue a été inaugurée en présence, notamment, des ministres Roxana Maracineanu et Jean-Michel Blanquer ainsi que du président du comité d'organisation des JO de Paris-2024 Tony Estanguet. © AFP - FRANCK FIFE

Alice Milliat est née à Nantes en 1884. Elle a été nageuse, rameuse mais aussi hockeyeuse. Elle est également la cofondatrice de la fédération des sociétés féminines sportives de France. Bref, une pionnière du sport au féminin. Pour autant, elle a longtemps été oubliée.

J'ai regardé dans le dictionnaire, elle n'y était pas.

C'est à la fin des années 1980 que la handballeuse Béatrice Barbusse fait ressurgir son nom, dans son mémoire de DEA en sociologie. "J'ai fait mon mémoire de recherche sur le sport féminin. C'est là que j'ai découvert Alice Milliat. J'ai regardé dans le dictionnaire, elle n'était pas dans le dictionnaire. J'ai posé des questions autour de moi à des gens qui sont dans le sport, personne ne la connaissait. J'ai aussi découvert qu'elle était enterrée à Nantes et qu'elle n'avait même pas de pierre tombale !"

Alice Milliat a désormais sa statue à Paris
Alice Milliat a désormais sa statue à Paris © Maxppp - Agence Rol. Agence photographique

A l'occasion des Jeux Olympiques à Paris

Trente-quatre ans plus tard, Béatrice Barbusse se retrouve à la première édition des 24 heures du sport féminin. C'est à ce moment-là qu'elle demande aux instances du sport de reconnaître Alice Milliat. Le temps passe encore avant qu'Emmanuelle Bonnet-Oulaldj, qui siège au Cnosf, ne reprenne le flambeau : "J'ai saisi l'occasion de l'attribution des Jeux olympiques à Paris pour proposer qu'une statue, ou en tous cas une œuvre d'art puisse lui être dédiée"

L'Arena de la Porte de la Chapelle portera son nom

La future arena, construite pour les JO de 2024 porte de la Chapelle, portera son nom et le CIO, le comité international olympique, pense à son tour à honorer Alice Milliat puisqu'elle est aussi reconnue comme l'une des plus grandes militantes du combat pour la reconnaissance du sport féminin au niveau international.

Elle est inhumée au cimetière Saint-Jacques, au sud de Nantes, depuis son décès en 1957.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess