Société

La plongée pour tous à la piscine de Nîmes

Par Solène Cressant, France Bleu Gard Lozère mercredi 14 décembre 2016 à 23:06

Cette journée a aussi des vertus de bien-être pour ces enfants parfois assis dans des fauteuils roulants
Cette journée a aussi des vertus de bien-être pour ces enfants parfois assis dans des fauteuils roulants © Radio France - Solène Cressant

Vingt-six enfants en situation de handicap se sont initiés à la plongée ce mercredi à la piscine Nemausa de Nîmes. Une journée organisée par le club subaquatique du Gard et le comité handisport, l'occasion de montrer que la plongée s'adresse à tous.

Vingt-six enfants en situation de handicap se sont initiés à la plongée ce mercredi à la piscine Nemausa de Nîmes.

Une journée organisée par le club subaquatique du Gard et le comité handisport, l'occasion de montrer que la plongée s'adresse à tous.

Objectif: apporter du bien être à ces enfants, leur montrer que la plongée peut aussi être faite pour eux tout en espérant changer le regard des autres sur le handicap. Des moniteurs de plusieurs écoles de plongée du Gard se sont donc mis à l'eau, main dans la main avec ces enfants.

Aurélien, moniteur de plongée, a nagé quasiment toute la journée avec une vraie mordue, Cassandra.

"Les voir s'éclater autant c'est fantastique" Aurélien, moniteur de plongée

Un peu plus loin, sur le bord, bonnet vert pomme vissé sur la tête, Abillio, 8 ans, découvre un peu inquiet le détendeur: ce gros morceau de plastique qui lui permettra de respirer sous l'eau. Et ça lui inspire un tout autre univers: "Quand on respire dedans on a l'impression qu'on va s'endormir, comme avec ceux qui nous font les opérations, mais cette fois, je ne vais pas dormir, je vais nager!"

L'eau c'est vraiment mon truc préféré, je me sens porté et j'ai l'impression de dormir dans un truc tout mou ! Je voudrais recommencer la plongée toute ma vie!" Abillio, 8 ans

Et après quelques minutes dans l'eau, l’appréhension d'Abillio s'est comme évaporée. "Je n'ai même pas eu peur du tout ! lance-t-il, masque embué sur les yeux, j'adore je suis même allé tout au fond récupérer des objets".

Tous les enfants sont repartis avec leur diplôme "baptème de plongé" - Radio France
Tous les enfants sont repartis avec leur diplôme "baptème de plongé" © Radio France - Solène Cressant

Abillio souffre d'un problème moteur, mais cet après midi une chose est sure, le handicap reste sur le bord, l'eau efface tout et Abillio sent que cela lui fait du bien: "L'eau c'est vraiment mon truc préféré, je me sens porté et j'ai l'impression de dormir dans un truc tout mou ! Je voudrais recommencer toute ma vie!"

Et pourquoi pas ? En tout cas Abillio repart avec son tout premier diplôme de plongeur, le début d'une vocation... qui sait ?

"J'ai même pas eu peur du tout"