Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La police dans la rue à Tourcoing pour faire découvrir ses missions

-
Par , France Bleu Nord

La police descend dans la rue. Pas pour manifester, mais pour recruter ! 3500 postes de gardiens de la paix sont à pourvoir partout en France. Pour que les éventuels candidats connaissent mieux les métiers de la police, une opération de communication a lieu dans 14 villes jusqu'au 29 mai.

La police nationale s'est installée toute la journée sur la place de République de Tourcoing.
La police nationale s'est installée toute la journée sur la place de République de Tourcoing. © Radio France - Cécile Bidault

Tourcoing, France

Vivez l'expérience police : c'est le nom d'une campagne de communication de la police nationale, en ce moment. Les inscriptions au concours de gardien de la paix sont en effet ouvertes, 3500 postes sont à pourvoir partout en France.

Pour que les candidats potentiels, essentiellement les jeunes, connaissent mieux les 100 métiers qui composent la police nationale, un tour de France a lieu jusqu'au 29 mai. La troisième étape, c'était mardi à Tourcoing.

Claire Chaize, commissaire de police, porte parole de la police nationale, accueille les visiteurs et leur montre une scène de crime, sur laquelle travaille la police technique et scientifique. "On parle beaucoup de maintien de l'ordre, et c'est normal, c'est l'actualité", reconnaît-elle, "mais la police, c'est une intervention toutes les dix secondes, et il y a plein de métiers différents". 

Claire Chaize, porte-parole de la police nationale

Les plus jeunes peuvent activer gyrophare et sirène. - Radio France
Les plus jeunes peuvent activer gyrophare et sirène. © Radio France - Cécile Bidault

3500 postes de gardiens de la paix

Derrière les différents stands qui permettent de découvrir les métiers de la police, il y a celui du recrutement. 3500 postes de gardiens de la paix sont à pourvoir, en moyenne il y a 20 000 candidats. On est loin d'une crise des vocations, mais en faisant mieux connaître ses missions, la police espère recruter les meilleurs profils.

On fait le plus beau métier du monde, à partir du moment où on y met une once d'humanité

Olivier, policier à Paris depuis près de 35 ans, se dit "fier de voir que, contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent dire, il y a un engouement pour la police. Je vais reprendre une citation d'un ancien chef : 'on fait le plus beau métier du monde, à partir du moment où on y met une once d'humanité'".

La police et les jeunes, ça a toujours été compliqué 

Pourtant, ces derniers temps, avec les manifestations des gilets jaunes, ou dans les quartiers, les policiers ne sont pas toujours bien perçus par la population. Jimmy, un jeune de Roubaix venu se renseigner, reconnaît que "la police et les jeunes, ça a toujours été compliqué. Mais moi, je pars du principe qu'ils font leur boulot". Donovan, qui va passer le concours de commissaire de police, affirme que "plusieurs images ont pu choquer les Français. C'est une époque difficile. Et je veux me sentir utile".

ECOUTEZ : reportage à Tourcoing, lors d'une opération de communication de la police nationale