Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La police de l'Isère cherche à recruter 35 adjoints de sécurité

-
Par , France Bleu Isère

Une trentaine de postes d'adjoints de sécurité (ADS) au sein de la police nationale de l'Isère sont à pourvoir. Les inscriptions s'arrêtent le 4 septembre pour une prise de poste fin 2020.

La police de l'Isère recrute des adjoints de sécurité.
La police de l'Isère recrute des adjoints de sécurité.

La police nationale de l'Isère lance une campagne exceptionnelle de recrutement. 35 postes d'adjoints de sécurité (ADS) sont à pourvoir d'ici à la fin de l'année 2020. Les besoins sont importants en raison de chamboulements dans les recrutements liés à la crise sanitaire.

Fabienne Lewandowski, directrice de la DDSP de l'Isère.
Fabienne Lewandowski, directrice de la DDSP de l'Isère. © Radio France - Louise Buyens

La DDSP (direction départementale de la sécurité publique) de l'Isère souhaite communiquer sur le rôle des adjoints de sécurité, un métier trop peu connu selon elle. "On cherche à développer la communication pour le recrutement car lorsqu'on connait la diversité des missions des adjoints de sécurité et l'intérêt du poste, on devrait avoir beaucoup plus de candidats. Quand on est ADS, on travaille avec les gardiens de la paix, on doit avoir un goût pour le service public, le secours à la population, le respect de la loi et travailler en équipe. Les missions sont variées, il y a de la voie publique mais aussi des missions d'investigations. Les ADS ont la chance également d'être bien préparés au concours de gardien de la paix", explique Fabienne Lewandowski, directrice de la DDSP de l'Isère. 

ECOUTEZ l'interview de Fabienne Lewandowski, directrice de la DDSP de l'Isère.

Inscriptions jusqu'au 4 septembre

Les inscriptions au concours d'entrée se font jusqu'au 4 septembre, sur le site devenirpolicier.fr. Le concours est ouvert aux personnes âgées de 18 à 30 ans. Les épreuves (sportives, psychologiques et entretien oral) se dérouleront à Grenoble de septembre à décembre 2020.   Les candidats sélectionnés suivront ensuite une formation de plusieurs semaines en Rhône-Alpes et seront affectés dans l'un des commissariats de Grenoble, Voiron, Vienne ou Bourgoin-Jallieu.

Les candidats retenus pour le poste signeront un contrat (financé par le département de l'Isère) de trois ans, renouvelable une fois, pour un salaire mensuel de 1.300 euros nets.

Visiter l'hôtel de police et rencontrer des ADS

Pour attirer les candidats, des visites de l'hôtel de police de Grenoble et des différents services seront organisées ce vendredi 24 juillet, puis les vendredis 7 et 21 août. "Ces visites sont aussi l'occasion de rencontrer des adjoints de sécurité actuellement en poste et de poser des questions sur le métier", précise Fabienne Lewandowski. 

L'inscription pour participer à ces visites est obligatoire et s'effectue en envoyant un e-mail à l'adresse : ddsp38-communication@interieur.gouv.fr 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess