Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La police de sécurité au quotidien intervient sur les marchés de Dordogne

vendredi 9 mars 2018 à 19:45 Par Manon Derdevet, France Bleu Périgord

Quelques semaines après le déploiement du nouveau dispositif de police de sécurité au quotidien, les forces de l'ordre de Dordogne renforcent leur présence sur les lieux publics. C'est le cas notamment au marché de Brantôme où la préfète est venue constater le travail des gendarmes sur le terrain.

Les gendarmes sont plus nombreux depuis quelques semaines sur le marché de Brantôme
Les gendarmes sont plus nombreux depuis quelques semaines sur le marché de Brantôme © Radio France - Manon Derdevet

Brantôme, France

Ce vendredi 09 mars au matin, la préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin Clerc s'est rendue sur le marché de Brantôme dans le Périgord Vert. Elle est venue soutenir les forces de l'ordre déployées pour le nouveau dispositif de police de sécurité au quotidien.

Objectif de ce dispositif : renforcer les patrouilles et la présence des forces de l'ordre sur le terrain. "La police de sécurité au quotidien c'est plus de patrouilles, mais ça permet aussi aux forces de l'ordre d'être au plus prêt des populations. Brantôme est un village très touristique, donc potentiellement à risque, il faut être très vigilant" explique la préfète de la Dordogne.

Pour Anne-Gaëlle Baudouin Clerc, ce dispositif permet non seulement de protéger la population mais aussi de renforcer les liens entre les Périgourdins et les gendarmes. 

Une présence qui semble rassurer les commerçants "on se sent quand même plus tranquille quand ils sont là, ça dissuade les voleurs" explique Sébastien primeur à Brantôme. Même réaction de la part des clients, "on sait que quand ils sont là, on ne risque rien, ils sont là alors tout va bien" se rassure Denise, une fidèle cliente du primeur. 

Les patrouilles vont se poursuivre et pourraient même se renforcer avec la saison touristique et la venue des touristes.