Société

La police municipale de Brive sera bientôt armée

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin mercredi 7 septembre 2016 à 16:59

Tous les policiers municipaux seront évalués psychologiquement avant d'être dotés  d'une arme.
Tous les policiers municipaux seront évalués psychologiquement avant d'être dotés d'une arme. © Maxppp - Harry Ray Jordan

Le maire de Brive-la-Gaillarde vient de l'annoncer : il a décidé d'armer sa police municipale à partir de 2017. Question de sécurité et une nécessité après les événements tragiques de cet été.

Frédéric Soulier ne cache pas qu'il s'est décidé dans le courant de l'été. Le maire de Brive réfléchissait certes depuis deux ans à l'opportunité d'armer la police municipale, mais c'est bien dit-il ce qu'il s'est passé cet été en France qui a fini de l'en persuader. "C'est une question de sécurité pour nos concitoyens mais aussi pour eux-mêmes" indique Frédéric Soulier. Il faudra encore quelques mois avant de voir toutefois les 33 policiers municipaux de la cité gaillarde équipés; le temps que chacun reçoive la formation ad hoc et subisse les tests psychologiques obligatoires pour porter une arme létale.

Les cameras en juin 2017

Frédéric Soulier a par ailleurs annoncé que la mise en service de la vidéo-protection dans la ville se ferait en juin 2017. Il y aura 28 caméras installées dans 12 sites identifiés comme sensibles, comme le centre-ville, les abords des lycée Cabanis et d'Arsonval, les quartiers de Rivet, Tujac ou encore les Chapélies. Le centre de surveillance sera installé dans les locaux de l'ancienne école élémentaire du Pont Cardinal, ou sera déménagée également la police municipale à l'étroit dans ses locaux actuels. Le coût total pour la commune de la vidéo-protection est de 600 000 euros.

Partager sur :