Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La police municipale de Valence s'équipe de Glocks semi-automatiques

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les policiers municipaux valentinois vont bientôt être armés d'armes semi-automatiques, les fameux Glocks 9. Au cours du mois de mars, les 58 agents seront tous équipés. Pour l'heure, ils sont en cours de formation et nous avons pu les suivre pendant celle-ci.

Les policiers municipaux de Valence devant la cible
Les policiers municipaux de Valence devant la cible © Radio France - Romain Sost

C'est une nouveauté pour les 58 policiers municipaux de Valence, l'arme qu'ils porteront désormais autour de la ceinture sera la fameux Glock de calibre 9 mm. Une arme semi-automatique qui remplace leurs anciens pistolets devenus obsolètes face aux armes toujours plus performantes et puissantes des agresseurs. C'est suite aux attentats de 2015 et au changement de législation qui jusqu'à maintenant ne les autorisait pas à utiliser cette arme que le changement est survenu.

12 heures de formation

Dans cette arme, plus de munitions (17 contre 6 pour le revolver) et donc une meilleure capacité à intervenir sur les lieux d'un éventuel attentat, mais aussi plus de sécurité.  Les polices de Crest et de Romans étaient déjà équipées de pistolets semi-automatiques. Les policiers ont reçu une formation, deux fois six heures, à la fois juridique et pratique. Savoir quand on peut sortir son arme, et préciser à nouveau son utilisation, uniquement dans le cadre de la légitime défense.

Le but de la formation, savoir aussi utiliser l'arme en toute sécurité, la charger, la décharger, la nettoyer, la ranger. À l'utilisation les policiers ont trouvé l'arme plus légère et plus maniable. Avec son chargeur plus important elle permet, en cas d'attaque, d'être présent et de "geler la situation" en attendant l'arrivée de la police nationale et des forces spéciales. Avant d'être autorisés à porter l'arme les policiers doivent passer une évaluation, validée ensuite par la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess