Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

La police municipale intercommunale, une formule d'avenir ?

lundi 4 juin 2018 à 6:01 - Mis à jour le mercredi 27 juin 2018 à 7:21 Par Daniel Morin, France Bleu Vaucluse

Toutes les communes ne disposent pas d'un service de police municipale. Leurs créations sont très encadrées par la loi et réclament des budgets conséquents. D'où l'intérêt de la police municipale intercommunale. La communauté de communes du Pont-du-Gard a fait ce choix et s'en félicite.

Les agents de la Police Municipale Intercommunale de la Communauté de Communes du Pont du Gard
Les agents de la Police Municipale Intercommunale de la Communauté de Communes du Pont du Gard

Remoulins, France

Les maires de nos villes et de nos villages ne manquent pas de responsabilités. Celle qui touche à la sécurité (des biens comme des personnes) et à la prévention de la délinquance n'est peut-être pas la plus importante mais elle est, de loin, celle qui les préoccupe le plus. Cela est normal : le risque "zéro" n'existe nulle part, les faits d'incivilité ou de délinquance sont quotidiens, la menace a changé de nature ces dernières années et la demande de sécurité est très forte du côté des citoyens.

La sécurité à l'heure de l'intercommunalité 

Face à cet enjeu, toutes les communes se sont pas à la même enseigne car la loi encadre strictement la création d'un service de police municipale, le nombre d'agents possibles, leurs équipements, etc.  À cela s'ajoute les difficultés financières des communes. D'où l'intérêt porté aux services de police municipale intercommunale.

1.642 interventions réalisées en 2017

La communauté de communes du Pont-du-Gard a fait ce choix il y a plusieurs années déjà. Elle a recruté huit agents et un chef de service. Ils sont opérationnels chaque soir de 18h30 à 3h30 du matin dans les 17 communes du territoires, en complément des forces de gendarmerie et des autres services de police municipale (huit communes en sont dotées sur 17.) 

Un service mutualisé au service de tous pour un budget de 450.000 euros par an et un bilan impressionnant : 97% des jours de l'année sont couverts, 1.642 interventions en 2017.  

Une commune est-elle condamnée à demeurer sans Police Municipale ? Réponse de Daniel Morin

Guilhem Quairel Directeur général des services, Stéphanie Mathieu Chef de Service et Claude Martinet Président de la Communauté de Communes du Pont du Gard  - Radio France
Guilhem Quairel Directeur général des services, Stéphanie Mathieu Chef de Service et Claude Martinet Président de la Communauté de Communes du Pont du Gard © Radio France - Daniel Morin

9 agents sur le pont chaque nuit dans 17 communes : l'exemple de la C.C du Pont du Gard

La Police Municipale Intercommunale : une solution pratique au service de tous

Un des véhicules de la Police Municipale Intercommunale  - Radio France
Un des véhicules de la Police Municipale Intercommunale © Radio France - Daniel Morin

La police municipale intercommunale de la communauté de communes du Pont-du-Gard est joignable tous les soirs à partir de 18h au 06.37.65.44.27.