Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La population augmente encore en Béarn

-
Par , France Bleu Béarn

Le Béarn gagne toujours des habitants. L'Insee a publié samedi les derniers chiffres de la population, résultat du recensement effectué en 2014. On a compté en tout ça fait 363 656 Béarnais ; c'est plus de la moitié de la population totale des Pyrénées-Atlantiques.

Un formulaire de recensement.
Un formulaire de recensement. © Radio France -

Pau, France

Le Béarn progresse, encore, tout comme la totalité du département des Pyrénées-Atlantiques. Une tendance déjà observée lors de la publication des derniers chiffres de la population l'an dernier. 363 656 Béarnais, c'est plus de la moitié de la population totale des Pyrénées-Atlantiques qui compte en tout 667 249 habitants. Chaque année, une hausse départementale constante est observée de 0.5 % par an.

Pau toujours en baisse

A Pau, la démographie est en berne. Elle l'était déjà là aussi lors de la parution des chiffres précédents, l'an dernier. Entre 2009 et 2014, la capitale béarnaise a donc vu plus de 5000 de ses habitants partir et tombe largement sous la barre des 80 000 habitants.

Des départs, oui, mais pour aller où ? Si on s'en tient aux chiffres, on peut supposer que l'agglomération paloise bénéficie d'un report puisque les compteurs grimpent en flèche à Billère, Lons, Gan, Idron, Lescar ou bien Jurançon. Même constat, un peu plus loin, à Serre Castet ou Soumoulou.

Dans le reste du Béarn, ça ne va pas aussi fort : moins 200 habitants à Oloron-Sainte-Marie ; quasiment moins 600 à Mourenx. Orthez, toute fois, tourne toujours autour des 10 700 habitants.

L'enjeu reste donc à Pau : c'est bien celui de stabiliser la population en passant notamment par la réhabilitation en cours du centre-ville.

Les petites communes de campagne gagnent des habitants

Il faut aussi noter que certains tout petits villages de la campagne béarnaise, situées à moins de trois quarts d'heure de route de Pau, s'en sortent bien. Grace à leur emplacement et à la réalisation de projets immobiliers. C'est le cas de Mouhous, le long de l'A65, qui gagne 19 habitants et passe de 36 à 55 âmes.

Le Béarn qui compte une majorité de très petites communes : 230 comptent moins de 500 habitants et une trentaine moins de 100 personnes. Certaines s'en sortent effectivement très bien parce qu'elles ne sont pas loin des autoroutes ou qu'elles ont une proximité certaines avec des pôles économiques et des villes plus importante.

A Ossenx, la plus petites des communes béarnaise, on compte quatre habitants supplémentaires. Ce n'est pas grand chose mais c'est déjà ça : passer de 42 en 2009 à 46 en 2014 !

La situation plus délicate dans les vallées

Dans les vallées en revanche, la situation est plus difficile. Elles souffrent toujours d'une baisse de la démographie. La Vallée d'Aspe s'en sort pas mal, même si les communes d'Asasp Arros, Sarrance et Lurbe-Saint-Christau perdent des habitants. Mais c'est surtout la vallée d'Ossau qui voit sa population réduire à petit feu. Moins 3 %, ça veut dire quasiment 250 personnes. Situation tendue aussi aux Eaux-Bonnes, Arudy, Louvie-Juzon et Aste Béon. C'est Laruns qui pert le plus avec la perte de 143 habitants. Ça s'explique par le vieillissement de la population, des décès, mais c'est aussi une question d'emploi. Les jeunes sont attirés par les agglomérations et il faut absolument trouver, souligne le maire de la commune, le moyen pour qu'ils restent dans nos vallées.

Progression en Nouvelle Aquitaine

Quant à la grande région Nouvelle Aquitaine, elle progresse normalement, avec une hausse toutefois un peu supérieure à la moyenne nationale (+0.6 % par an). Sachez d'ailleurs que la population française compte en tout 65,9 millions de personnes : elle est aussi en hausse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu