Société

La Poste va pouvoir augmenter ses tarifs de 5% par an

France Bleu vendredi 25 juillet 2014 à 15:10

La Poste service public
La Poste service public © Radio France

L'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a autorisé vendredi la Poste à relever son plafond d'augmentation annuelle à 3,5% en plus de l'inflation chaque année d'ici à 2018, au lieu de 1% jusqu'à présent. L'entreprise publique pourrait même décider de provoquer une augmentation encore plus forte pour la première année.

Une augmentation de 5,2% en moyenne sur un an : c'est le montant de la hausse que la Poste pourra exercer sur ses tarifs à partir du 1er janvier prochain, sur la période 2015-2018. L'entreprise publique a été autorisée à relever son seuil de hausse des prix par l'Arcep, l'autorité chargée de réguler le secteur des télécommunications.

Une augmentation accordée dans le but d'assurer "la pérennité du service universel et donner à la Poste les moyens d'engager la transformation de son modèle de développement ". La Poste avait en effet demandé à l'Arcep de pouvoir augmenter plus ses tarifs, afin de lutter contre les difficultés qui la guettent.

Peut-être plus de 5% au 1er janvier 2015

La demande concernait une hausse correspondant à l'inflation plus 3,5%, contre une majoration de 1% seulement à l'heure actuelle. Demande accordée : étant donné que l'Arcep évalue pour la période 2015-2018 l'inflation annuelle à 1,7% en moyenne, cela porte l'augmentation des tarifs totale à 5,2% . Par exemple, pour un timbre classique, cela porterait le prix de 66 centimes à 69,4 centimes.

Mais ce n'est pas tout : la Poste s'est réservée la possibilité d'augmenter un peu plus les tarifs dès la première année, dans la limite de 50% de l'enveloppe globale prévue sur l'ensemble des quatre ans. Autrement dit, cela signifie que l'entreprise pourra augmenter plus ses tarifs au 1er janvier 2015, mais que cela devra se répercuter une autre année avec une augmentation moins forte . Pour l'heure, la direction de la Poste n'a pas encore précisé quelle serait la teneur des augmentations. 

L'augmentation du tarif du timbre - Aucun(e)
L'augmentation du tarif du timbre