Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La préfecture de l'Ardèche inaugure une salle en hommage à Samuel Paty

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La préfète de l'Ardèche, Françoise Souliman, a décidé de donner à une salle de la préfecture le nom de Samuel Paty, professeur d'histoire assassiné à la sortie de son collège de Conflans-Saint-Honorine, en région parisienne. Une cérémonie d'inauguration s'est déroulée ce jeudi matin.

La préfète de l'Ardèche, Françoise Souliman, inaugure une salle de la préfecture en hommage à Samuel Paty
La préfète de l'Ardèche, Françoise Souliman, inaugure une salle de la préfecture en hommage à Samuel Paty © Radio France - Nathalie Rodrigues

Après une minute de silence, la préfecture de l'Ardèche a dévoilé une plaque hommage à Samuel Paty. Des professeurs, des directeurs d'école avaient été conviés à la cérémonie. Une salle porte désormais le nom de ce professeur d'histoire assassiné, une salle de crise où les agents se réunissent pour répondre aux appels téléphoniques des Ardéchois après une intervention présidentielle sur le confinement par exemple, une salle où sont gérés les épisodes de crues, les alertes météo également.

La plaque hommage à Samuel Paty dévoilée ce mercredi matin en préfecture de l'Ardèche
La plaque hommage à Samuel Paty dévoilée ce mercredi matin en préfecture de l'Ardèche © Radio France - Nathalie Rodrigues

"Le jour où Samuel Paty a été assassiné, nous étions en cellule de crise Covid" explique Françoise Souliman, préfet de l'Ardèche, "et les personnels de la préfecture avaient répondu présent pour indiquer aux habitants de l'Ardèche les nouvelles mesures, les expliquer, les rassurer. Et je me suis dit que servir l'Etat, c'était servir l'Etat au quotidien, mais c'était aussi servir l'Etat jusqu'à donner sa vie et que ce même service de l'Etat, qui heureusement n'est pas tragique pour la plupart d'entre nous, avait quand même un lien. C'était celui de vouloir ouvrir les yeux des autres, d'aider les autres. Et c'est ce que Samuel Paty a fait jusqu'au sacrifice suprême. Nous avons des salles aux noms prestigieux. Nous avons Jean Moulin, nous avons Boissy d'Anglas. Nous aurons désormais notre salle Samuel Paty et elle sera le rappel quotidien, quand on passera devant, de ce que c'est que de vouloir promouvoir les valeurs de la République et ouvrir l'esprit des jeunes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess