Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

La préfecture de la Creuse prend des mesures pour empêcher un nouveau Teknival

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

La préfecture de la Creuse a pris deux arrêtés pour s'opposer à l'installation d'un possible Teknival dans le département, ces prochains jours. Elle veut empêcher la venue de milliers de fêtards, en plein contexte de crise sanitaire. En mai 2019, ce grand festival s'était installé à Féniers.

Près de 10 000 "teufeurs"' ont participé au Teknival 2019 à Féniers
Près de 10 000 "teufeurs"' ont participé au Teknival 2019 à Féniers © Radio France - Adrien Serrière

Depuis quelques jours, des rumeurs indiquent que le teknival 2020 pourrait être organisé quelque part dans le centre de la France. La préfète de la Creuse a donc pris les devants. Elle vient de publier deux arrêtés préventifs pour empêcher ce festival de musique électronique de se tenir dans notre département. Chaque année l’événement réunit des milliers de personnes. En mai 2019, il s'était déjà tenu en Creuse, à Féniers. Environ 10 000 personnes s'étaient alors réunies sur le plateau de Millevaches.

Rassemblements à caractère musical interdits

A priori le Tecknival serait organisé cette année entre le 10 et le 15 juillet. Jusqu'à mercredi, les rassemblements festifs à caractère musical sont interdits en Creuse. Les gros poids lourds qui transportent du matériel de sonorisation ne sont plus autorisés non plus.

Les préfectures de la Vienne, du Cher, de l'Eure-et-Loir, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, du Loir-et-Cher et du Loiret ont pris des mesures similaires. La tenue de cette rave-party inquiète particulièrement dans le contexte sanitaire actuel : "Un tel rassemblement ne permettrait pas un respect des gestes barrières (...) et rend probable la création d'un cluster de contamination", s'alarme la préfecture de la Vienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess