Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

La préfecture interdit l'accès au site des Bains de la Police à Nice

-
Par , France Bleu Azur

Une semaine après le saut raté d'un jeune homme sur ce site des Bains de la Police à Nice, qui s'est sérieusement blessé en retombant sur les rochers, la Préfecture des Alpes-Maritimes prend ce samedi un arrêté pour interdire l'accès à ce site prisé des baigneurs jusqu'au 31 octobre.

Des baigneurs s'aventurent chaque jour l'été sur ce site des Bains de la police qui peut être dangereux
Des baigneurs s'aventurent chaque jour l'été sur ce site des Bains de la police qui peut être dangereux - Maxppp

Nice, France

Chaque jour, pendant l'été, on voit les baigneurs grimper sur ces rochers, au bout de la Promenade des Anglais, en contre-bas de l'esplanade de Rauba Capeu, pour plonger dans la méditerranée. Une prise de risque, étant donné la configuration de ce site, qui a coûté cher à un jeune homme le 6 juillet dernier. Après un saut raté, il est retombé sur des rochers et souffre de blessures sérieuses. 

Le site des Bains de la Police interdit d'accès jusqu'au 31 octobre

Une semaine après, la Préfecture des Alpes-Maritimes prend un arrêté ce samedi matin pour interdire l'accès à ce site des Bains de la Police, jusqu'au 31 octobre. "Ces activités de plongeons sont pratiquées depuis un site naturel, aux risques et périls de ceux qui s’y adonnent et sont également de nature à mettre en danger les autres utilisateurs du plan d’eau," peut-on lire dans le communiqué publié ce samedi matin sur la page facebook de la Préfecture. 

Cette fermeture a été décidée par le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez et le Maire de Nice Christian Estrosi. La ville va d'ailleurs installer des panneaux de communication sur le site et des plantes "de type cactus" pour empêcher l'accès aux rochers.