Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Préfète d'Indre-et-Loire rappelle aux maires qu'ouvrir les marchés alimentaires est une priorité absolue

-
Par , France Bleu Touraine

La fermeture du marché d'Amboise par arrêté municipal du maire Christian Guyon ne convient pas du tout à la Préfète Corinne Orzekowski car l'Etat a garanti l'ouverture des marchés alimentaires et en a fait une priorité absolue. La préfète vient d'écrire aux maires de Touraine.

Un marché de plein air surveillé par la police
Un marché de plein air surveillé par la police © Radio France - Fred Haslin

La lettre ne passe pas inaperçue. Elle est co-signée par la Préfète d'Indre-et-Loire et par le président de la Chambre d'Agriculture Henry Frémont. Elle a été envoyée à tous les maires d'Indre-et-Loire vendredi soir en réaction à la fermeture du marché d'Amboise décidée unilatéralement par arrêté municipal du maire Christian Guyon.

Corinne Orzechowski, la Préfète, et Henry Frémont en appellent à la responsabilité et à la conscience des maires afin qu'ils respectent les deux priorités absolues de l'Etat: la santé et l'alimentation. 

Alors que le gouvernement a garanti l'ouverture des marchés alimentaires, certains maires prennent la décision de fermer ceux de leur commune, ce qui va à l'encontre des deux priorités absolues de l'Etat: la santé et l'alimentation. La filière alimentaire et les produits frais sont des secteurs prioritaires en cette période de crise sanitaire -Corinne Orzechowski, Préfète d'Indre-et-Loire

La Préfète ajoute que maintenir l'activité des commerces alimentaires sur les marchés permet aussi d'aider les populations les plus fragiles et les plus isolées à se nourrir près de chez elles. Cela permet de désengorger les grandes et moyennes surfaces et contribue au maintien de l'activité des filières alimentaires de produits frais. 

Elle insiste sur le fait que les producteurs, conscients des risques, ont déjà renforcé les règles d'hygiène et instauré des mesures de distanciation sociale. Elle affirme par ailleurs qu'elle va rappeler aux consommateurs qu'il ne s'agit pas d'une promenade familiale mais bien d'un acte de consommation de première nécessité et que seule une personne par famille doit s'y rendre. 

Nous vous remercions en conséquence de permettre aux marchés de se tenir pour assurer la continuité de la distribution des denrées alimentaires locales -La Préfète aux maires de Touraine 

Pour Henry Frémont, le président de la Chambre d'Agriculture d'Indre-et-Loire, c'est un coup dur pour les agriculteurs et les maraîchers de tout le département. C'est lui qui a obtenu le renfort de la préfète pour adresser un courrier à tous les maires du département pour dénoncer cette tendance actuelle à vouloir fermer les marchés.

Le président de la Chambre d'Agriculture défend l'ouverture des marchés de producteurs locaux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu