Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La préfète de l'Orne envisage de prolonger le titre de séjour d'un médecin congolais menacé d'expulsion

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le docteur Patrick Kingolé qui exerce à l'hôpital de l'Aigle (Orne) depuis août 2019 est menacé d'expulsion. Son titre de séjour expire lundi prochain. La préfète de l’Orne envisage de le prolonger, le temps de permettre au praticien de déposer une demande d’autorisation d’exercer la médecine.

Patrick Kingolé exerce depuis août 2019 à l'hôpital de l'Aigle et son titre de séjour expirait le 5 octobre à minuit. La préfète de l'Orne a décidé de le prolonger jusqu'à la fin de l'année.
Patrick Kingolé exerce depuis août 2019 à l'hôpital de l'Aigle et son titre de séjour expirait le 5 octobre à minuit. La préfète de l'Orne a décidé de le prolonger jusqu'à la fin de l'année. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Nous vous en parlions hier. Le docteur Patrick Kingolé, médecin congolais arrivé en France en 2018 et à l'hôpital de l'Aigle, dans l'Orne, en août 2019, est menacé d'expulsion. Son titre de séjour expire lundi 5 octobre 2020 à minuit. Le praticien ne souhaite pas quitter la France, ses collègues de l'hôpital se mobilisent également pour qu'il reste. 

Ce mercredi, la préfète de l'Orne a décidé de communiquer sur la situation de Patrick Kingolé, expliquant d'abord que son droit au séjour avait déjà été prolongé en mars 2020, compte tenu de la crise sanitaire et de ses répercussions.

Une prolongation exceptionnelle jusqu'au 31 décembre à deux conditions

Françoise Tahéri, envisage de "_prolonger à nouveau son titre de séjour à titre exceptionnel sur le territoire français jusqu’au 31 décembre 2020_, le temps de lui permettre de déposer une demande d’autorisation d’exercer la médecine, sous réserve que M. Kingolé en fasse officiellement la demande."

La préfecture de l'Orne demande donc à Patrick Kingolé de solliciter le renouvellement de son titre expirant ce lundi, auprès des services de la préfecture. Il devra également déposer une demande d'équivalence de son diplôme étranger auprès de l'Agence Régionale de Santé, à partir du 1er novembre.

Une fois le dossier déposé, un récépissé est remis à son titulaire, lui permettant de travailler le temps qu’une décision soit prise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess