Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

La préfète de la Nouvelle-Aquitaine a "bon espoir" d'un déconfinement en vert pour la Gironde et la Dordogne

Quelle couleur pour la Gironde et la Dordogne sur la carte du coronavirus publiée ce jeudi et qui déterminera les conditions de notre déconfinement ? Fabienne Buccio, préfète de la Gironde et de la Nouvelle-Aquitaine, a "bon espoir" que nos départements apparaissent en vert.

Fabienne Buccio est la préfète de la Gironde et de la Région Nouvelle-Aquitaine
Fabienne Buccio est la préfète de la Gironde et de la Région Nouvelle-Aquitaine © Radio France - Marie Rouarch

"Je ne peux pas bien sûr m'avancer complètement" mais "j'ai bon espoir" d'un déconfinement en vert pour la Dordogne et la Gironde. Les mots de Fabienne Buccio, préfète de la Gironde et de la Région Nouvelle-Aquitaine, invitée ce jeudi matin de France Bleu Gironde et France Bleu Périgord. À quelques heures de la publication de la carte de France du coronavirus qui conditionnera les circonstances de notre déconfinement, prévu dès lundi. À l'exception de la toute première carte publiée la semaine dernière, nos deux départements sont toujours apparus en vert, synonyme de déconfinement plus large.

Alors que signifie la perspective d'une sortie de confinement en vert pour nous, Périgourdins et Girondins ? "Ça veut d'abord dire que les Périgourdins et les Girondins ont bien respecté le confinement, relève Fabienne Buccio. C'est grâce à eux, à leur comportement civique que nous sommes dans cette situation plutôt favorable".

Ce que nous allons faire, c'est un confinement d'une autre façon, progressivement et dans le respect des consignes - Fabienne Buccio, préfète de la Région Nouvelle-Aquitaine

En revanche, il n'est pas question pour la Préfète de retour à notre vie d'avant. "Le virus est toujours là, prévient-elle, donc il faut faire très attention et respecter les interdictions. C'est important pour qu'on ne revienne pas en arrière". Dans la liste de ces interdictions : pas de déplacement à plus de 100 kilomètres ou la fermeture des plages qui a tant fâché les maires du littoral girondin. "J'ai entendu leurs arguments mais ce qu'il faut absolument éviter c'est le brassage de population, explique Fabienne Buccio. Ouvrir nos plages c'est attirer des gens venant de plus loin donc c'est ça qui est mauvais"

Restaurer la confiance dans les écoles

Certaines écoles en Gironde, à Cadillac ou Saint-Ciers-sur-Gironde, et en Dordogne, dans l'agglomération de Périgueux, notamment, ne rouvriront pas lundi. Les municipalités se donnent un délai, que la préfète de la Région comprend. "Il faut savoir respecter chaque situation", explique-t-elle. "Le tout c'est que petit à petit, les parents, les enfants, les enseignants prennent confiance dans les mesures donc pas d'emballement, on y va d'un pas décidé mais progressif".

Un retour en classe que Fabienne Buccio encourage, tout comme la reprise dans les commerces ou dans les transports en commun. "Si chaque citoyen fait preuve de civisme et respecte l'essentiel, les gestes barrière et le lavage des mains - le masque est un plus - il n'y a vraiment aucune raison" de ne pas reprendre une vie presque normale, conclut la préfète de la Gironde.

Fabienne Buccio, préfète de la Gironde et de la Région Nouvelle-Aquitaine, invitée de France Bleu ce jeudi matin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess