Société DOSSIER : Les Bonnes Ondes

La première boutique solidaire du secours catholique dans l'Yonne a ouvert à Joigny

Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre jeudi 5 octobre 2017 à 20:06

1ère boutique solidaire du secours catholique dans l'Yonne
1ère boutique solidaire du secours catholique dans l'Yonne © Radio France - Isabelle Rose

Fring'maillotines, c'est son nom, est désormais ouvert à tout le monde et non plus uniquement aux personnes en difficultés. Des vêtements, du linge de maison ou de la vaisselle à prix réduit sont en vente et tout le monde peut s’y rendre. L’objectif est de faire en sorte que les gens se rencontrent

C’est la première fois que Nathalie pousse la porte du secours catholique, 14 avenue des Ingles à Joigny. Cette Jovinienne espère y trouver la bonne affaire. "Ce qui m’intéresse c’est de trouver des choses qui sortent de l’ordinaire, des vêtements à prix réduit que l’on ne trouve pas en magasin".

Le secours catholique, en transformant son vestiaire en boutique solidaire, espère ainsi attirer de nouvelles personnes explique Brigitte Siard, co- responsable du secours catholique à Joigny. "Le vestiaire était auparavant réservé aux seules personnes en difficultés, les vêtements étaient présentés en carton, c’était vieillot, nous avons donc eu l’idée de le moderniser, de le transformer en boutique solidaire, ouverte à tous. On espère faire venir des personnes qui travaillent et ont du mal à boucler leur budget mais aussi des personnes de niveau social plus élevé, adeptes de fripes. C’est cette mixité sociale qui nous intéresse".

Plus de mixité sociale dans la boutique

Et cela répond à une tendance car de plus en plus de personne adore chiner comme Nathalie "je suis une fan de fripes, j’ai trouvé plein de chose : pour sept euros cinquante j’ai dix vêtements et si en plus cela permet d’apporter un peu d’argent pour aider ceux qui en ont besoin c’est encore mieux. Tout est recyclé, c’est écologique, j’aime beaucoup ce système".

Ce jeudi après-midi, la boutique ne désemplit pas, Marie une habituée du secours catholique apprécie : "je suis une ancienne bénéficiaire du secours catholique, il y a du monde c’est bien, nous les gens qui avons peu de moyen nous pouvons trouver des vêtements à bas prix et cela ne me gêne pas que d’autres personnes viennent, au contraire c’est bien".

Les fripes, beaucoup plus chères sur internet

Cette boutique solidaire attire aussi des jeunes. Nisseri, lycéenne, trouve son bonheur sur les portants : "je trouve des vestes des années 70, un peu vieille qui correspondent à mon style. J’ai aussi trouvé une veste en jean ou une jupe des années 90. C’est une chance pour moi d’avoir ce genre de boutique car sur Internet c’est beaucoup plus cher".

Au fond de la boutique, une machine à coudre et des boissons sont à disposition pour favoriser les échanges.

Favoriser les échanges

Tout ici provient de dons de particuliers mais aussi de commerçants revendus à prix réduit. On trouve des vêtements à partir de cinquante centimes d’euros, un euro le pantalon ou la jupe d’occasion jusqu’ à parfois quinze euros le tailleur neuf. Chacun peut trouver ne fonction de ses envies et de son budget.

beaucoup de monde pour l'ouverture de la boutique solidaire de Joigny

Si vous aussi aimer chiner ou si vous voulez faire don de vos vêtements linge de maison ou vaisselle à la boutique solidaire du secours catholique. Fring'maillotines est ouvert tous les jeudis après-midi de 14 heures à 16h30 et chaque deuxième samedi après-midi du mois de 14 heures à 18 heures. Il existe une quinzaine de boutique solidaire du secours catholique en France

  - Aucun(e)
- creative Commons babsy